Le -
modifié le -

Maroon 5 : cinq choses à savoir sur le groupe d'Adam Levine

© MD

Avec trois Grammy Awards au compteur et plus de 17 millions d'albums écoulés à travers le monde entier, Maroon 5 s'est imposé comme l'un des plus grands groupes de la planète. Retour sur leur histoire en cinq anecdotes.

Amis d'enfance

Adam Levine, Jesse Carmichael, Mickey Madden et Ryan Dusick se connaissent depuis le collège. Les amis forment alors le groupe grunge Kara's Flowers. En 1997, le quatuor sort «The Fourth World», son premier album. Ils intègrent ensuite des universités éloignées mais gardent le contact avant de se retrouver en 2001.

Ils ont dû changer de nom

Avec l'arrivée d’un nouveau membre, James Valentine, le groupe décide de choisir un nouveau nom. Les Kara's Flowers deviennent ainsi les Maroon. Ils l'ignorent mais le nom est déjà pris : les membres rajoutent le chiffre 5 pour devenir les Maroon 5. Lors d'une interview donnée à David Letterman, Adam Levine a indiqué qu’il ne dévoilera jamais l'origine de leur nom.

Ils doivent leur notoriété à une ex


En 2002, leur carrière prend un tournant. Maroon 5 publie «Songs About Jane», un opus inspiré de la relation tumultueuse d'Adam Levine avec son ex-petite amie. «Nous avons rompu au moment où le groupe rentrait en studio», indique, à l'époque, le leader du groupe. Quadruple disque de platine avec 10 millions d'exemplaires vendus à travers le monde, l'opus leur ouvre les portes du succès.

Plus de 20 millions d'albums vendus

Depuis le début de leur carrière, les interprètes de «Payphone» ont vendu plus de 20 millions d'albums et 70 millions de singles. Ils ont également reçu trois Grammy Awards, trois American Music Awards, quatre Billboard Music Awards, quatre Teen Choice Awards et trois NRJ Music Awards.

Un groupe engagé

Connu pour son combat pour la protection de l'environnement, le groupe de pop rock s'est récemment associé à l’Unicef afin de récolter des fonds pour les enfants. L'an dernier, Maroon 5 a aussi choisi d'annuler deux concerts pour protester contre une loi anti-LGBT qui venait d’être adoptée en Caroline du Nord, aux États-Unis.