Le -
modifié le -

Julian Perretta, la relève de la pop-rock britannique

Ce jeune chanteur, compositeur et interprète londonien sortira son premier album, Stitch Me Up, à l'automne. En attendant, il nous présente son single "Wonder Why" et s'est confié à NRJ.fr (la nature de cet album, comment il remercie Perez Hilton, pourquoi il vit désormais à Paris, etc...)

Julian Perretta - "Stitch Me Up" Plurimedia
Si l'Angleterre est bien connue pour représenter le terreau de la pop, sa capitale ne cesse de révéler de nouveaux talents. Le dernier en date s'appelle Julian Perretta, un jeune chanteur nourri de musique depuis son plus jeune âge, qui ne devrait pas tarder à s'imposer dans les charts internationaux. Preuve à l'appui : son premier album intitulé Stitch Me Up, attendu chez nous à l'automne 2010, a été conçu avec la crème des artistes pop, et son single décapant, Wonder Why, est un véritable hymne pop-rock au piano taillé pour les radios.

L'origine d'un succès

Élevé par des parents aux origines irlandaises et italiennes, Julian Perretta, aujourd'hui âgé de 21 ans, a gravi les échelons un par un avant d'arriver à se faire repérer : après avoir abandonné l'école à 16 ans, le jeune homme signe un contrat avec la maison de disques Sony en 2008. Alors âgé de 18 ans, il acquiert une belle expérience scénique en accompagnant notamment Mark Ronson (producteur d'Amy Winehouse, Maroon 5, Robbie Williams, Lily Allen, Kaiser Chiefs etc.) lors de sa tournée européenne de 30 dates. Repéré par le célèbre blogueur américain Perez Hilton qui qualifie son disque d'"album de l'année", le Londonien accroît sa notoriété sur son MySpace, qui inscrit aujourd'hui plus de 3 millions de vues. En 2009, il se fait inviter par Beyoncé pour jouer dans des stades lors de la tournée anglaise I AM... de l'Américaine. La machine est lancée...

Un album fait avec du beau monde

Julian Perretta connaît donc du monde. Pas étonnant alors que l'on retrouve sur sa première galette discographique, Stitch Me Up, une belle brochette de stars pop venues lui prêter main-forte. Parmi elles figurent l'équipe de Jamiroquai (Rob Harris à la guitare et co-composition, Derrick McKenzie à la batterie, Mike Spencer à la production), Steve Fitzmaurice (producteur de U2, Depeche Mode, Seal), Renaud Letang (producteur de Feist, Gonzales...) ou encore Jeremy Stacey (batteur de Robbie Williams et Joe Cocker). On a donc hâte que ce fameux disque déboule dans l'Hexagone...