Le -
modifié le -

Maître Gims dévoile ses premiers petits boulots avant le succès

© © Sergione Infuso / Getty Image

Avant de connaître la consécration et de se classer parmi les meilleures ventes d’albums en France, le chanteur aux nombreux succès Maître Gims n’a pas toujours eu la vie d’artiste.

Maître Gims se confie sur ses petits boulots

Maître Gims n'a pas toujours connu les paillettes et le succès. Le rappeur s’est confié directement à ses fans sur le réseau social Snapchat en abordant ses premiers jobs. Il a d’abord travaillé à La Poste et faisait le tri dans les courriers la nuit afin qu’ils soient distribués au petit matin dans les boîtes aux lettres. Puis, il a pu travailler pour l’enseigne Monoprix où il devait ranger et réapprovisionner le rayon des céréales.

Maitre Gims: dépanneur de vélos ?

Puis, l’interprète de « Sapés comme jamais» a aussi officié pour l’entreprise Vélib’, le plus important service de vélos en libre-service de France. Il raconte avoir été l’un des premiers à y travailler. Il assurait la maintenance des vélos en les réparant. Avec humour, l’artiste propose même à ses fans de les dépanner avec leurs vélos.

Ce n’est pas tout, puisque ensuite Maître Gims a pu travailler un mois dans un restaurant grec situé près de la Porte de Clignancourt, à Paris. Il affirme avoir eu du mal à garder longtemps son travail car il était peu expressif.