Le -
modifié le -

M.Pokora : "J'ai envie d'être père"

© Cover Media

Le chanteur a déclaré qu’il était prêt à être papa. Mais un papa « cool et câlin ».

Rien n’arrête M.Pokora qui, depuis la rentrée, enchaîne tranquillement les succès et les manifestations d’une reconnaissance indéniable. Après un double album vendu à 200 000 exemplaires, le chanteur connaît un succès retentissant dans la comédie musicale « Robin des Bois » au Palais des Congrès et le musée Grévin lui offert une de ses célèbres statues de cire. Pourtant, le chanteur sait garder les pieds sur terre et rester humble. «

Il n’y a pas de quoi se prendre le chou, a-t-il déclaré à Télé Star. Je me dis que ça peut aller très vite dans un sens comme dans l’autre. J’en suis la preuve, je l’ai vécu ». Effectivement, après son émergence de l’émission « Popstars » en 2003, le chanteur de 28 ans a dû ramer pour prouver qu’il avait sa place auprès du gotha, et entre 2006 et 2011, il s’est battu pour vendre ses albums.

Un goût de paternité

« Robin de Bois » soulève une question qui brûle les lèvres de tous ceux qui assistent au spectacle. Alors que le personnage qu’il interprète devient papa, est-ce que M.Pokora pense lui-même à accueillir ce genre de responsabilités ? « Etre père, j’en ai envie. Ce n’est juste pas d’actualité, déclare-t-il au magazine. Le jour où je déciderai d’avoir un enfant, je veux le faire bien et prendre le temps de m’occuper de lui. » Le chanteur, qui vient de fêter ses 28 ans, a néanmoins une vision très précise du rôle qui lui incombera un jour. Quand il deviendra père, M.Pokora sera un papa « cool » et « câlin ».

« Je veux être un papa jeune, cool, câlin et très protecteur. J’espère aussi lui inculquer mes valeurs : travailler pour mériter ce qui arrive. » Qui serait la maman ? Le chanteur à qui l’on prête une liaison avec la danseuse Alexandra Trovato préfère préserver cette partie de sa vie. « Je n’ai pas envie de m’exprimer là-dessus. Tout le monde sait quand j’ai une petite amie puisque de toute façon, je suis pisté, analyse-t-il, fataliste. Le jour où je serai marié, les gens le sauront. Le jour où j’aurai un enfant aussi. »

© Cover Media