Biographie Lost Frequencies

Lost Frequencies © MDD

Disque de platine en Belgique avec son premier single sorti en 2014 « Are We Now », Félix De Laet se fait très rapidement une place dans le cœur des fans de house tropical. 

Il dévoile en octobre 2016 son premier album « Less Is More », sur lequel on retrouve ses plus grands hits et dont il en extrait un nouveau : « What Is Love 2016 ». 

Biographie

Des débuts rapides

Jeune Bruxellois, Félix De Laet (de son vrai nom) ne se met à la production que trois ans avant son premier succès. En effet, s’il a toujours joué du piano aux côtés de ses frères dès son plus jeune âge, c’est lorsque son papa lui offre son premier MacBook Pro qu’il commence à s’amuser avec les logiciels de musique.

Inspiré tout autant par le hip-hop que par le jazz ou la drum and bass, ce mélomane écoute de tout et n’hésite pas à fusionner ses influences.


Le don de résurrection

En décembre 2013, il commence à partager ses créations sur Souncloud, sous le nom de Lost Frequencies. «Je fais d’autres musiques, sous d’autres noms d’artistes, révèle-t-il dans le quotidien belge De Standaard. Il y a deux ans, je faisais des remixes de vieux morceaux oubliés – ces “lost frequencies” (ndlr : fréquences perdues) – pour leur donner une seconde vie, d’où ce nom. »

Quelques mois plus tard, «Trouble» et «No Trust», deux titres interprétés par une certaine Lauren, sont réunis pour former son premier EP, «Feelings», qui voit le jour sur iTunes en juin 2014.


La chanson magique

Au détour de ses errances sur la plateforme musicale, le producteur découvre «Are You With Me», un morceau du chanteur country américain Easton Corbin. Il en fait immédiatement un remix qu’il poste sur son compte et reçoit alors un e-mail d’Armada Music, le label du DJ néerlandais Armin van Buuren, dans lequel on lui propose de signer un contrat. Un de ses amis ayant lui aussi été contacté au même moment, Félix croit dans un premier temps à un canular avant de réaliser qu’il s’agit d’une offre bien réelle !


Premier disque de platine

Mis en ligne en septembre 2014, le clip du single «Are You With Me» passe rapidement la barre du million de vues tandis qu’il se met petit à petit à caracoler au sommet du Top Shazam en Belgique et aux Pays-Bas. Cet engouement se ressent également dans les charts de son pays natal, où Lost Frequencies parvient à se frayer un chemin jusqu’à la première place.

En janvier 2015, le jeune homme de 21 ans peut ainsi se targuer d’un titre certifié disque de platine après cinq semaines passées en pôle position !


L’ascension aux sommets

Lost Frequencies profite de l’année 2015 pour signer plusieurs remixes, qui confirment son succès sur la scène tropical house, un courant qu’il représente notamment avec Kygo, Thomas Jack et Matoma. Il signe en effet des remixes des titres « Anymore » d’Alphabet feat Arc, « In and Out of Love » d’Armin van Buuren et Sharon Den Adel, mais aussi « All You Need » de Y.V.E. 48, « Run» d’Emma Bale et « Sleep/For the Weak » de Lea Rue. 

Félix De Laet se produit également au festival Tomorrowland, et sort un nouveau single chez Armada Music, « Reality », en duo avec Janieck Devy, qui rencontre un immense succès sur les ondes. Le clip, posté en mai 2015, a été visionné par près de 118 millions d’internautes en un peu plus d’un an. 


Reconnaissance à l’international    

Fort de son succès en Europe, Lost Frequencies part en février 2016 en tournée aux Etats-Unis. Il passe notamment par le mythique festival de Coachella. Il poursuit sur sa lancée avec une tournée en Norvège.

Le 3 juin 2016, il dévoile le premier single de son album à venir, « Beautiful Life ». Le jeune producteur décide faire durer le suspense et dévoile en septembre un remix de Major Lazer, en featuring avec Justin Bieber, « Cold War ».

Le premier album

C’est finalement le 21 octobre 2016 que Lost Frequencies sort son premier album, « Less Is More ». On retrouve dessus ses plus grands hits comme « Are You With Me », mais aussi « Reality ». L’album remporte un beau succès en Belgique.

Félix De Laet décide d’exploiter aussi le morceaux « What Is Love 2016 » comme single.  Sur ce dernier, qui est un remix du hit de Haddaway datant de 1993, le DJ s’entoure d’autres pointures : Galactic Marvl, Mike Mago, Rose, et Zonderling.

+