Le -
modifié le -

Lorde : retour mouvementé en Nouvelle-Zélande !

© copyright rex

La chanteuse a été prise d'assaut par les paparazzi à sa sortie d'avion. Elle aimerait que ceux-ci adoptent un comportement plus civil, en particulier vis-à-vis de sa famille.

Fierté de sa Nouvelle-Zélande natale, Lorde est rentrée dans son pays d'origine cette semaine et quelle ne fut pas sa surprise à son arrivée à l’aéroport d’Auckland d’être accueillie par une horde de journalistes et paparazzi tentant à tout prix d’obtenir une photo d’elle.

« Je sais que le succès a un prix. Mais ça craint de voir ce genre de choses dans votre petit pays où vous vous sentiez jadis en sécurité. Il y a une différence entre l’attention des fans, que j’adore, et les regards lubriques constants dont je fais l’objet dans cette industrie », a écrit l’adolescente de 17 ans avant de supprimer cette série de tweets.

L'obsession du moment

Ce que la jeune chanteuse déplore surtout, c’est l’agressivité de certains photographes. « Je comprends que les personnalités publiques doivent normalement se laisser photographier et filmer par tout le monde mais ce n’est pas pour ça que c’est acceptable. Les médias néo-zélandais m’ont presque poussée, ma famille et moi, à l’aéroport ce matin pour avoir leurs photos. J’ai trouvé cet accueil un peu triste, pour être honnête », a-t-elle raconté.

Si Lorde remue les foules plus que jamais, c’est sans aucun doute à cause de sa belle victoire aux Grammy Awards ce dimanche 26 janvier à Los Angeles, dont elle est revenue avec deux trophées : ceux de la Chanson de l’année et de la Meilleure performance pop solo pour son hit « Royals ».

© Cover Media

Lorde remporte le titre de la chanson de l'année aux Grammys