Biographie LMFAO

Genre musical: Dance, Electronic, Hip Hop/Rap

LMFAOpasse pour un duo assez singulier et l’on comprend pourquoi. Les Gordy ont non seulement adopté un de ces looks qui ont du mal à passer inaperçus, mais se débrouillent également très bien pour livrer des notes renversantes aux oreilles des adeptes de rap, hip-hop et electro.

Biographie

Oncle et neveu, un duo singulier

Il faut de suite remettre les pendules à l’heure. Stefan Kendal Gordy est l’oncle et non le frère, comme on pourrait le penser, de Skyler Gordy. Cette aptitude de deux générations à trouver un terrain d’entente dans la musique fait partie des singularités de LMFAO.

Le groupe voit le jour en 2006 et est baptisé d’après une réplique courante dans le langage messenger anglophone. Originaire de Los Angeles, le duo se construit autour de la passion commune de l’oncle et du neveu pour la musique.

Le neveu s’est déjà taillé un bout de chemin en tant que DJ, se faisant connaître sous le pseudo SkyBlu. L’autre membre en connaît également un rayon, étant réputé pour ses prestations sous le nom de scène de DJ Redfoo.

Le début de leur carrière commune est marqué par la sortie d’un single en décembre 2008. Le titre « I’m in Miami bitch » entre d’emblée dans le Billboard Hot 100.

Son texte qui défend âprement les bienfaits d’une vie passée à boire, s’amuser et courir après les filles ne manque pas d’attirer l’attention.


Le premier album

« I’m in Miami bitch » se retrouve sur un EP intitulé simplement « Party rock » en juillet 2008. Disponible à l’époque sur iTunes, le titre se voulait être l’entrée en matière d’un style qui mêle dance, électro et hip hop.

L’album complet est découvert par le public en juillet 2009 et cartonne en 33 ème place dans un classement de 200 titres. Avec des titres comme « What happens at the party » ou encore « I shake, I move » et « I’m not a whore », l’opus résonne décidément d’un intérêt avéré pour la vie nocturne.

Le Los Angeles Times le souligne particulièrement, classant l’album dans un répertoire de 14 produits qui font l’apologie de ce sujet. Pour ce qui est des influences, le duo cite volontiers les James Brown et autres Tupac Shakur.


La percée internationale

Suite à la sortie du premier album, LMFAO récidive sur des singles de plus en plus explicites sur leur thème de prédilection. « La la la » sort en septembre 2009 et accueille le même succès torride.

Le public international a l’occasion de découvrir ce pair peu habituel lorsqu’il apparaît dans le clip de « Getting over you ». Ce titre de David Guettaest entendu par des millions de personnes à travers le monde.

L’audience internationale acquise, LMFAO envisage de nouvelles collaborations tout en préparant son deuxième opus. On voit la bande faire la première partie des Black Eyed Peasen avril 2010.

La première tournée asiatique mène le duo sur les scènes de Kuala Lumpur, Manille et Singapour.
L’opus « Sorry for party rocking » sort en juin 2011 chez Interscope Records aux États-Unis.

En attendant, le single « Party rock anthem » est déjà un succès de plus dans le répertoire des deux compères.

+