Biographie Lilly Wood & The Prick

Genre musical: Pop

Lilly Wood & The Prick © MD

Lilly Wood & The Prick est né de la rencontre de Nili Hadida et Benjamin Cotto. Leur alchimie musicale en séduit plus d’un depuis 2008, du musicien Pierre Guimard, qui les a aidés à démarrer, aux Victoires de la Musique en passant par le cinéma et les marques de luxe comme Guerlain et Cartier.

Biographie

À la croisée des chemins

D’un côté Nili Hadida, franco-israélienne née en 1986 à Tel Aviv. De l’autre, Benjamin Cotto. Elle est chanteuse, il est guitariste et, grâce à un ami commun, leurs chemins se croisent un beau jour de 2006, dans un café parisien. Une rencontre qui aurait très bien pu ne jamais se produire, la jeune femme ayant grandi en Angleterre et en Californie avant de finalement s’installer dans la Ville Lumière. Et voilà comment, quelques jours plus tard, s’est formé le duo Lilly Wood & The Prick, avec ses jolies mélodies folk inspirées d’influences aussi diverses qu’Elliott Smith, Fiona Apple, Johnny Cash, ou encore The Kills et Fleetwood Mac.


Le coup de foudre musical

2008. Sur MySpace, les deux amis mettent en ligne une reprise de « L.E.S Artistes » de Santigold qui attire l’attention du musicien Pierre Guimard, désormais guitariste et bassiste durant leurs concerts. Grâce à lui, ils enregistrent leurs premières chansons dans un studio professionnel et signent avec le label Choke Industry, créé par Pierre et Matthieu Tessier, le manager du groupe. La machine est lancée. Alors que Nili et Benjamin ne s’étaient jamais rêvés sur le devant de la scène, ils sortent un premier EP, « Lilly Who And The What ? », avant de signer en 2009 avec le label indépendant Cinq7, également maison des artistes AaRON et The DØ.


Un duo invincible

Le premier album de Lilly Wood & The Prick voit le jour le 31 mai 2010. La commercialisation d’ « Invincible Friends » n’empêchera pas leur EP de continuer à faire son petit bout de chemin puisqu’en septembre, le titre « This Is A Love Song » est choisi par Guerlain pour illustrer la campagne publicitaire du parfum « Idylle ». Leur album leur permettra quant à lui de décrocher la Victoire de la Musique de la Révélation du public en 2011. Histoire de fêter leur succès, mais surtout le premier anniversaire de « Invicible Friends », le duo organise un concert spécial à l’Olympia le 1er juin 2011, auquel tous leurs fans parisiens répondent présents puisqu’ils se produisent à guichets fermés ce soir-là. Très proche de son public, Lilly Wood & The Prick le gâtent régulièrement, et il y en a même pour les absents avec des reprises vidéos publiées sur leur page Facebook !

Annoncé par le clip « Middle of the Night » en septembre 2012, un nouveau chapitre commence le 5 novembre : celui de l’opus « The Fight ». Le premier single officie même en tant que jingle pour le « Grand Journal » de Canal + pendant une semaine.


Nouveaux challenges

Aussi versatiles que le sont leurs influences musicales, Nili et Benjamin se lancent, en 2013, un nouveau défi : la bande originale de film. Le 27 février sort ainsi dans les salles obscures la comédie « Ouf » de Yann Coridian, dont ils ont composé la musique. Forts d’une nouvelle nomination aux Victoires de la Musique dans la catégorie pour le moins originale de l’Artiste Interprète Féminine de l’année en 2014, Lilly Wood & The Prick proposent également en mai un remix inattendu de leur ancien titre « Prayer in C », extrait de leur premier album « Invicible Friends ». Destiné au public allemand où il décrochera la première place du top iTunes, le morceau est revisité par le DJ Robin Schultz, qui avait précédemment apporté sa touche au hit « Waves » de Mr. Probz.
En parallèle, la France découvre le single « Into Trouble », qui deviendra d’ailleurs la bande son de la campagne télévisée du parfum La Panthère de Cartier.

+