Biographie Leï La

Genre musical: R&B/Soul

Leï La © MD

Leï La est une jeune montréalaise originaire d’Haïti. L’artiste arrive dans le monde musical en 2010 avec un premier album « Fugitive.80 » après la sortir d’un premier EP en 2009.

Biographie

Leï La est issue d’une famille où la musique prend une place prépondérante. Naturellement elle est attirée par ce milieu. Et même si sa mère veut faire d’elle une avocate, Leï La préfère sa passion.

En 2006,Leï La intègre le groupe de son cousin, ce qui lui permet de « développer et perfectionner son art ». C’est à cette époque que la musicienne commence à écrire ses premiers textes et participe aux projets de rappeurs de Montréal, comme son duo avec Drake « All night » enregistré en 2007.

C’est sa rencontre avec Nick Jarjour qui marque le réel début de sa carrière. Car c’est grâce à ce manager et producteur du label Seven30 que la jeune chanteuse se fait connaître.
Leï La compose et Nick Jarjour produit, le tandem fonctionne et en 2008, la musique de Leï La se retrouve dans des shows américains comme pour Family « The city », « The hills »...

Leï La
, auteure compositeur et interprète réalise un premier EP en 2009.

L’artiste propose un style personnel avec des textes touchant comme « L’espoir » qu’elle interprète sur une musique de Yan Tiersen (celle de la BO du film " Le fabuleux destin d'Amélie Poulain ").

Aujourd’hui, Leï La peut être considérée comme l’une des nouvelles artistes Rn’b soul issue du Canada.

Une chanteuse au caractère déjà bien trempé et à la détermination marquée comme elle en témoigne en parlant de sa musique : « Je chante pour ceux qui savent aimer et ceux qui veulent être aimé, pour les âmes perdues et les voleurs de coeurs. Pour ceux qui versent des larmes et ceux qui en arrachent. Mais surtout, pour ceux qui veulent avancer et foncer dans la vie ».


Leï La la « Fugitive.80 »


Après tout ce chemin parcouru, Leï La réalise enfin son rêve et sort en 2010 son premier album « Fugitive.80 ».
Un disque pour lequel elle choisi de chanter en français : « Il y a quelques mots, quelques phrases en anglais, mais j’ai un amour profond pour la langue française, ça fait partie de moi ».

Quand au style, Leï La le travail pour ne pas être une artiste d’un jour : « Je voulais être électrique, avant-gardiste, créer un style, je ne voulais pas faire ce qu’on entend tout le temps. Mon album est sincère, il me ressemble. Je ne voulais pas être quelqu’un d’autre que moi ».

Et la fugitive lance les festivités de son opus avec un premier single « Passeport ».

+

Photos