Biographie Ledisi

Genre musical: R&B/Soul, Jazz

Ledisi © CREASHORE

Ledisi Anibade Young connue sous le nom de scène Ledisi est une chanteuse américaine de R'n'B originaire de la Nouvelle-Orléans.

Ayant vécu toute son enfance dans une famille de musiciens, elle commence à chanter à l'âge de 8 ans au sein du New Orleans Symphony Orchestra.

Un long chemin jalonné de succès, mais aussi d'échecs caractérise le parcours qu'a suivi l'étoile montante de la R'n'B américaine avant d'occuper la place qu'elle a maintenant.

Biographie

Ledisi ou encore Anibade

Ledisi Anibade Young alias Ledisi voit le jour dans le Big Easy, un surnom qu'on donne aussi à la Nouvelle-Orléans. Elle grandit avec sa mère qui était elle aussi une chanteuse de R'n'B dans un groupe de Louisiane et son beau-père qui était un batteur.

Ledisi découvre son talent pour la musique très tôt. A 8 ans, elle intègre le New Orleans Symphony Orchestra et commence à se produire en public. Quelques années plus tard, elle vient s'installer avec sa famille en Californie, à Oakland. Là où elle devient membre d'un petit groupe local avec lequel elle a pu recevoir une nomination pour un prix Shellie en 1990.

Grâce à cette nomination et sa contribution dans une interprétation de « The wiz » en version locale, elle est engagée par le Beach Blanket Babylon. C'est avec ce cabaret qu'elle connaîtra sa première grande reconnaissance du public.

Ledisi passe cinq années à l'Université de Californie pour apprendre l'opéra et le piano à l'issu desquelles elle fonde son premier groupe à qui elle donne le nom d'Anibade. Dans le groupe, il y avait Cedrickke Dennis, Sundra Manning, Tommy Bradford, Nelson Braxton, Wayne Braxton et elle-même.


Des débuts difficiles au retour en force

La musique d'Anibade emprunte quelques sonorités à Rufus et Chaka Khan. Un mélange à la fois de jazz, de R'n'B, de funk et de musique urbaine. Voyant que des amateurs n'étaient pas insensibles à leur musique, un premier album démo sort en 1995 intitulé « Take time » et est diffusé sur une chaîne locale.

Bien que le groupe se faisait solliciter par des grands clubs locaux dont Rassellas, le succès refusait toujours de se montrer. Aucun label important ne s'intéressait alors aux œuvres. Ledisi décide d'abandonner un certain temps son groupe et prend quelques années de réflexion avant de faire un retour en force au tout début de l'année 2000.

Le 1er janvier 2000, la chanteuse sort sous le nom de Ledisi son premier album « Soulsinger: the revival ». L'album connaît un réel succès et compte 19 titres au total dont « Get outta my kitchen », « Papa loved to love me », « Soulsinger » et « Take time ».

L'année d'après, Ledisi et son groupe partent en tournée pour la promotion de l'album qui génère un grand succès même en Europe comme en Norvège, à Londres et en Finlande.


Le succès

En 2002, Ledisi sort son deuxième album « Feeling orange but sometimes blue » qui gagne le titre de « Outstanding jazz album » l'année d'après. L'opus sort tout comme son premier album avec son propre label LeSun.

Les titres « Autumn leaves », « Round midnight », et « I've got it » font partie de cet œuvre à succès. En 2003, suite à son succès, Ledisi est engagée pour faire la publicité de Sci Fi Channel. Pendant 4 ans, elle sera absente de la scène discographique afin de promouvoir son deuxième album.

Elle revient en 2007 avec un troisième album intitulé « Lost & found » et un nouveau contrat avec le label Verve Forecast. Ledisi n'est pas à bout de sa victoire. Elle reçoit deux nominations aux Grammy la même année suivies de la sortie d'un album spécial Noël en 2008 baptisé « It's christmas ».

Elle fait paraître le 18 août 2009 son quatrième album « Turn me loose » qui le propulsera vraiment en haut de la scène musicale mondiale. Pendant l'élaboration de cet opus, Ledisi avoue avoir perdu pendant un temps son talent d'auteur puis l'a de nouveau retrouvé en s'inspirant d'une chanson de Buddy Miles, « Them changes ».

+

Photos