Le -
modifié le -

Lady Gaga répond aux critiques

La chanteuse a dit sa façon de penser à ses détracteurs. Elle a voulu prouver que tout cela lui importait peu et que les gens pouvaient continuer à parler. Elle a également dévoilé un extrait de son titre "ARTPOP". Écoutez le tout de suite !

Lady Gaga - Artpop Digiteka

Sous les feux des projecteurs depuis 2008, Lady Gaga a souvent fait la une des tabloïds avec des rumeurs et critiques toutes plus folles les unes que les autres. Mais la star a décidé de répondre à la presse en rétablissant la vérité. Ce lundi, à l’occasion de la mise en ligne de son titre « Do What U Want » avec R. Kelly, la jeune femme a ainsi lancé un premier hashtag, « #DoWhatUWantWithMyBody » (ndlr : faites ce que vous voulez avec mon corps), pour tout ce qui touche à son physique.

« LADY GAGA EST GROSSE MAINTENANT ! (sic) », a-t-elle déclaré en publiant une ancienne photo où sa silhouette est plus enrobée qu’aujourd’hui. « LADY GAGA EST HERMAPHRODITE ! REGARDEZ CETTE PHOTO DE SA B*TE (sic) », a-t-elle écrit ensuite en reprenant le cliché dont un site s’était servi pour prouver qu’elle avait un pénis.

Gaga vs. Katy Perry & Madonna

Lady Gaga a ensuite imaginé un second hashtag encore plus ciblé : « #WriteWhatUWant » (ndlr : écrivez ce que vous voulez). « LADY GAGA SE DROGUE ! SA CARRIÈRE EST FINIE ! », a lancé la chanteuse avant d’avouer « J’ai été accro pendant 10 ans. Ma guérison est une bataille au quotidien ». Enfin, elle a conclu sa tirade en évoquant les rumeurs concernant ses collègues du monde la pop, à commencer par Katy Perry, sa concurrente actuelle dans les tops singles et futurs top albums. « APPLAUSE n’a pas commencé en numéro un ! KATY EST MEILLEURE QU’ELLE ! #Vousn’aurezpasmonesprit J’écris pour la musique, pas pour les charts ».

Puis elle a rappelé qu’on l’accusait de copier la reine de la pop. « MADONNA DETESTE GAGA, C’EST FINI POUR ELLE ! », a-t-elle tweeté en joignant un extrait vidéo dans lequel Madonna confie retrouver certaines similitudes mais qu’elle s’en sort bien. « Je n’ai pas besoin de demander la permission d’être dans les mémoires. Je le serai. Qu’on le veuille ou non », a rétorqué Lady Gaga.

© Cover Media