Le -
modifié le -

Lady Gaga disparaît de Twitter !

© Cover Media

La plus accro des twittos en aurait-elle assez du site de micro-blogging ? Déjà quasi absente ces derniers mois, la Mother Monster a mis son compte en stand-by…

Lady Gaga en aurait-elle assez des réseaux sociaux ? La star américaine s’est faite très discrète ces derniers mois sur la toile, et particulièrement sur Twitter où elle ne poste presque plus rien… Samedi matin, ses 39 millions de followers ont pu découvrir un sacré changement sur sa page officielle. Elle a commencé par effacer tous les tweets qu’elle a publiés depuis février dernier, ne laissant que les posts de ses fans qu’elle avait retweetés.

Lady Gaga a ensuite supprimé ses photos de profil et enlevé sa bio. Sur le compte Twitter de la Mother Monster, tout ce que l’on peut lire à présent est un message pour le moins étrange. « Cette interface a été temporairement fermée. Veuillez vérifier les mises à jour », est-il écrit sur le compte de Lady Gaga… Des spéculations vont bon train concernant les raisons de cet abandon de Twitter. Entre coup de pub et problèmes avec la justice, on peut s’attendre à tout de la part de la star excentrique !

Elle prépare son grand retour

Parmi les explications de cet étrange arrêt de Twitter, de nombreux fans la soupçonnent d’orchestrer son retour dans les charts. L’interprète de « The Edge of Glory » travaille sur « #ARTPOP », son nouvel opus, depuis déjà plusieurs mois. D’après le quotidien 20 minutes, Lady Gaga pourrait « surprendre son monde en sortant l’album dès cet été ». Mais selon TMZ, il pourrait s’agir d’une nouvelle beaucoup moins réjouissante qui l’aurait conduite à prendre cette décision radicale. Lady Gaga aurait des soucis avec la justice américaine !

Au cœur de l’affaire, son ancienne amie, Wendy Starland, qui lui réclame de grosses sommes d’argent. C’est la jeune femme qui aurait été à l’origine de la rencontre entre celle que l’on appelait encore Stefani Germanotta et le producteur Rob Fusari. L’homme d’affaires aurait promis à Wendy Starland de la rétribuer à part égales pour son intervention, une promesse jamais tenue selon l'intéressée. D’après le site web, Lady Gaga a fait sceller tous les documents liés cette histoire, car ils pourraient être « sensibles, privés et personnels ». Elle craint qu’ils ne lui causent « un préjudice personnel et professionnel » s’ils étaient rendus publics. Affaire à suivre…