Labrinth est un artiste britannique qui fait ses débuts dans la musique en 2010 avec Tinnie Tempah. Il connaît son premier gros succès avec le titre «Beneath Your Beautiful» featuring Emelie Sandé, et lance un supergroupe, LSD, en 2018 avec Sia et Diplo.

Timothy McKenzie, alias Labrinth, est un chanteur, compositeur et producteur qui nous vient tout droit de Londres. Né le 4 janvier 1989 dans la capitale britannique, il apparaît dans le paysage musical anglo-saxon en 2010 avec un single en collaboration avec le rappeur Tinie Tempah intitulé «Pass Out».

Le titre rencontre un succès rapide, ce qui n’est pas sans étonner l’artiste qui ne se destinait pas à être sur le devant de la scène. En effet, lorsqu’il est approché par Syco Music, le label de Simon Cowell, Labrinth espère signer en tant que producteur et non comme artiste.

Son premier single en solo, «Let the sun shine», confirme le flair de son label. Le titre paru en septembre 2010 s’impose rapidement.

 

L'album

Labrinth met un an après ce premier succès pour sortir un album. «Electronic Earth» voit le jour le 2 avril 2012 et séduit le public britannique. En novembre de la même année, Labrinth décroche son premier numéro 1 au top single avec «Beneath Your Beautiful» featuring Emelie Sandé.

Fort de son succès, Labrinth défend ses titres sur certaines des scènes les plus prestigieuses du Royaume-Uni et est bientôt courtisé par les plus grands, tels qu’Ed Sheeran.

 

Le calme avant la tempête

À partir de là, Labrinth commence à travailler sur son second album, «Take Me to the Truth», qui ne voit pourtant jamais le jour. Plusieurs singles paraissent, en solo et en collaboration, comme «Losers» avec The Weeknd ou encore «Fragile» avec Kygo, mais Labrinth semble se chercher.

 

LSD

Une collaboration providentielle réveille l’artiste et le fait repasser sur le devant de la scène. En 2017, il travaille avec Sia sur la bande-originale de «Wonder Woman». Cette rencontre avec le duo Sia et Diplo est une véritable révélation qui donne naissance au projet LSD.

En mai 2018, la formation met tout le monde d’accord avec deux titres imparables, «Genius» et «Audio», streamés des dizaines de millions de fois. LSD met juste la claque qu’il nous fallait pour démarrer l’été. Et ça, on le doit à Labrinth qui a su pousser Sia et Diplo dans leurs derniers retranchements.

 

Albums