Le -
modifié le -

Kungs : « Je veux que les gens écoutent l’album sans se lasser »

© nrj

Kungs alias Valentin Brunel sort ce vendredi 4 novembre son premier album « Layers ». Rencontre avec le jeune français, prodige de la scène électro.

Peu d’artistes peuvent se targuer d’avoir fait la première partie de David Guetta, d’avoir composé un hit numéro 1 dans 40 pays, 14 fois disque de diamant et de pouvoir sortir leur premier album le tout avant 20 ans. C’est pourtant le cas de Kungs. «Dans cet album j’ai essayé de faire plusieurs styles différents, c’est pour ça que j’ai appelé mon album Layers, explique le jeune homme. Je veux que les gens écoutent l’album sans se lasser car il représente plusieurs facettes de la musique que je sais faire».

Plusieurs facettes car plusieurs influences. Plus jeune Valentin passait des après-midi entières avec son père à éplucher sa discographie: soul, funk, blues rock… Autant de styles qui constituent la richesse de l’univers musical actuel de Kungs.«Dans Layers il y a des influences soul, pop rock, mais également des choses plus actuel comme du Major Lazer, du Flume ou encore Fakear».

Kungs sort son premier album le 4 novembre

Kungs sort son premier album le 4 novembre

Kungs fan de The Kooks

Actualité chargée pour le DJ. La veille de la sortie de son album, il a dévoilé son nouveau clip: «I feel so bad». «C’est un clip qui fait beaucoup penser aux années 70, sourit Kungs. On s’est inspiré de Pulp fiction et c’est le clip qu’il fallait pour ce style de morceau.» Sur ce morceau, il a collaboré avec Wolfgang Valbrun du groupe Ephemerals. Mais la liste des featurings est bien plus longue sur son album. Jamie N Commons sur «Don’t You Know» et notamment Luke Partridge membre du groupe d’indie pop britannique The Kooks.

Si ce nom ne vous dit rien, c’est tout le contraire pour Kungs. «J’ai toujours été un grand grand fan, ça a toujours été mon groupe préféré, s’enthousiasme-t-il. J’avais un peu peur c’était une légende pour moi. Quand j’ai su qu’on allait en studio ensemble j’étais comme un fou!» Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Le courant est tellement bien passé que les deux artistes ont mis en boite «Melody», premier morceau de l’album, en seulement 5 heures.

La semaine prochaine Kungs sera en lice pour remporter le titre de DJ de l’année aux NRJ Music Awards. Vous avez encore un peu de temps pour le couronner, mais dépêchez-vous les votes seront clos le 6 novembre!