Biographie Kid Rock

Né(e) le 17 janvier 1971, Macomb, Etats-Unis

Genre musical: Rock

Kid Rock © MD

Kid Rock , de son vrai nom Robert James Ritchie, voit le jour en 1971 dans le Michigan, à Romeo.

Chanteur, multi-instrumentiste, acteur, il est également connu sous les appellations de « The pimp of the nation » ou le proxénète de la nation, « The son of Detroit », le fils de Détroit, ou encore « The american bad ass ».

Des noms qui sont loin d'être élégants certes, mais qui lui ont valu des moments de gloire incomparables au cours de sa carrière.

Biographie

Un rappeur

Kid Rock s'est toujours intéressé au monde de la musique. Alors qu'il n'était qu'un enfant et qu'on l'appelait encore Bobby, il se produisait déjà sur scène lors des fêtes organisées par son père. Bien que ce fut le temps du rock'n'roll, les premiers pas de Kid Rock se sont tournés vers le hip-hop.

L'influence que les Run DMC et les Beastie Boys exerçaient sur lui le pousse même à travailler le son et à devenir Dj. Talentueux, il parvient très vite à monter les marches et devient l'animateur de plusieurs événements régionaux.

Le nom de « Kid Rock » ne tardera pas non plus à faire surface, car au fur et à mesure que le public le qualifie de « white kid rock », il décide de rendre officiel ce nom de scène.

Au fil du temps, Kid Rock devient de plus en plus passionné et, avec quelques problèmes d'affection auxquels il fut sujet à domicile, il décide de voler précocement de ses propres ailes. À peine âgé de 15 ans, le jeune homme erre déjà dans les coins de rues de sa ville, afin de promouvoir son talent de rappeur et de disc-jockey.

Il n'y parvient pourtant pas facilement et va encore devoir attendre avant de pouvoir quitter les coulisses de l'univers musical. Kid Rock ne se décourage pas pour autant et décide de se rendre à Détroit pour faire résonner ses inspirations.

Là-bas, il va rapidement se faire remarquer et va intégrer le groupe The Beast Equipage. Un collecti f de hip-hop underground où il restera pendant plusieurs années et via lequel il pourra enrichir ses contacts.

D-Nice ne tardera pas à faire partie de ces derniers et lui ouvrira sa première porte d'enregistrement.


« Devil without a cause »

En collaboration avec D-Nice, Kid Rock sort son premier album en 1990. L'opus est produit par le label Jive et s'intitule « Grits sandwiches for breakfast ».

Malgré les dévouements des deux artistes, les titres de l'album ne suscitent pourtant pas l'intérêt du public. Les textes, jugés trop extrêmes, font même l'objet de plusieurs critiques dans le monde de la musique.

Les quelques albums qui suivent vont subir le même sort. « The polyfuze method », produit par le Continuum Records en 1993, « Early morning stoned pimp », produit par son propre label nommé Top Dog en 1996, sans oublier « Fire it up! » en 1994.

Kid Rock reproduit également son deuxième album et sort « The polyfuze method revisited » en 1996, mais l'opus demeure toujours aussi discret.

C'est seulement en 1998, avec la sortie de son premier véritable album « Devil without a cause » que Kid Rock parvient réellement à se faire un nom dans la musique. Ce nouvel opus, produit par Atlantic Records, capte tout de suite l'attention du public dès sa sortie, celui-ci étant particulièrement fasciné par les inspirations hip-hop – heavy metal très originales de l'artiste.

Les tubes « Only God knows why », « Cowboy » et « Bawitdaba » résonnent désormais sur toutes les ondes internationales, dont celles des États-Unis en particulier et « Devil without a cause » se vend à plus de 11 millions d'exemplaires rien que sur le territoire américain.

Un succès qui, deux années plus tard, sera suivi par celui de « The history of rock », un album culte qui va également se vendre à quelques millions d'exemplaires.


Au coeur du succès

Après « Devil without a cause » et « The history of rock », Kid Rock se trouve automatiquement au sommet d'une carrière musicale épanouie.

Sa musique, presque inqualifiable, un mélange de country, de rap et de heavy-metal, le démarque singulièrement sur le plateau musical international et lui permet de marquer facilement son territoire sonore.

En 2001, Kid Rock apporte un nouveau souffle à sa carrière et sort un nouvel album intitulé « Cocky », avec le single « Picture », un duo qu'il a interprété avec Sheryl Crow. L'opus se vend, encore une fois, à plus de 4 millions d'exemplaires.

Deux années plus tard, en 2003, Kid Rock décide de compiler ses meilleurs hits et sort une compilation éponyme avec le label Atlantic Records. S'ensuit une grande tournée internationale dont les moments forts seront gravés dans « Live Trucker » en 2006.

Après un court moment de discrétion, Kid Rock refait surface en 2007 avec l'album « Rock'n'roll Jesus », un opus particulier que Kid Rock lui-même décrit comme étant le fruit révélateur de sa carrière.

Le titre « All summer long » de l'album est d'ailleurs nommé « meilleur chanson rock » lors des People's Choice Awards de 2009 et « meilleur interprétation pop-rock homme » lors des Grammy Awards de la même année.

En même temps, Kid Rock fait également ses preuves dans l'univers du cinéma. Il a entre autres joué dans « Road trip » en 2000, dans « 3000 miles to Graceland » en 2001 ou encore dans « Hancock » en 2008.

Il a également fait quelques apparitions dans des courts-métrages comme « Stacked » en 2002, ou « CSI: NY » en 2005 et a participé au Pay-Per-View de catch « WrestleMania XXV » de 2009 en tant que musicien.

Bref, une carrière qui est encore loin de s'achever.

+

Photos