Le -
modifié le -

Kesha raconte les détails de son hospitalisation !

© Cover Media

Dans Teen Vogue, la superstar raconte ce qui l'a finalement convaincue à demander de l'aide à des professionnels. La chanteuse a été hospitalisée de longues semaines pour troubles alimentaires en début d'année.

En janvier, Kesha s’est fait hospitaliser au centre spécialisé Timberline Knolls à Chicago afin de remédier à ses troubles alimentaires. La chanteuse a ainsi été contrainte d’annuler sa tournée initialement prévue au printemps. Ce fut un mal pour un bien puisqu’elle a enfin pu se retrouver.

« J’incarne une personnalité publique qui a besoin d’être amusante en permanence et je refuse d’être hypocrite. J’avais l’impression d’avoir besoin d’aide, pas uniquement pour moi, mais aussi pour le bien de mes fans. Ma pire crainte au monde est d’être fausse », a-t-elle expliqué dans le numéro d’août de Teen Vogue.

Retour à sa vraie nature

Attaquée sur son physique sur internet et dans les magazines, la superstar souhaite aujourd’hui que tout le monde puisse « s’aimer tel qu’il est et accepter ses belles imperfections », un modèle qu’elle ne suivait pas il y a quelques années. « L’enregistrement de mon dernier disque, "Warrior", était un processus plutôt misérable qui m’a mis le moral à zéro, a confié Kesha. Je me battais comme une dingue pour préserver mon essence irrévérencieuse et tout ce côté cru et viscéral que je défends mais, au bout du compte, je promouvais quelque chose qui n’était pas l’animal que je voulais être. »

Au cours de sa rehab, Kesha a retrouvé la forme, le sourire, mais aussi l’inspiration, puisqu’elle a écrit 14 nouvelle chansons uniquement avec l’aide d’un mini clavier Casio. « Tout ça m’a rendue beaucoup plus forte et prête à prendre le taureau par les cornes et à faire un disque dont je serai fière, mais aussi à ne pas me préoccuper de ce que pensent les autres ! », a-t-elle conclu.

© Cover Media