Le -
modifié le -

Kesha interprétera «Praying» avec Camila Cabello et Julia Michaels aux Grammys

© Getty Images - Photomontage

Depuis son procès contre le DR. Luke, Kesha est devenue un symbole contre les agressions sexuelles. Pour défendre cette cause, la chanteuse invitera une pléiade d’artistes féminines sur la scène des Grammys pour chanter «Praying».

C’est un acte de solidarité et d’impact international qui se déroulera sur la scène des Grammy Awards ce dimanche 28 janvier. Pour lutter et dénoncer les agressions sexuelles, sujet fort de l’actualité, Kesha interprétera son hit «Praying» sur la scène de la cérémonie, et sera soutenue par nombres de collègues.

Andra Dray, Camila Cabello, Julia Michaels ainsi que Cindy Lauper monteront sur la scène du Madison Square Garden pour chanter aux côtés de la Californienne, elle-même victime d’agressions sexuelles. L’artiste a d’ailleurs mis plusieurs années à s’en remettre.

Kesha est devenue un symbole dans la pop culture

Kesha est malheureusement devenue un symbole de cette lutte au sein de la pop culture. La chanteuse avait porté plainte en 2014 contre son producteur de l’époque, Dr. Luke, qu’elle accusait d’avoir abusé d’elle. L’interprète de «Woman» aura mis plusieurs années a relevé la tête et a à avoir gain de cause.

Une expérience douloureuse qui l’a inspiré pour écrire ce titre «Praying» ainsi que son album «Rainbow». Kesha est maintenant revenue plus forte qu’avant et compte bien le montrer avec ses collègues sur la scène des Grammy Awards dimanche 28 janvier prochain.