Le -
modifié le -

Kesha fait plier Sony et Dr. Luke!

© Getty Images - Photomontage

Depuis des années, Kesha accuse Dr. Luke de l'avoir agressée sexuellement. Elle doit être certainement très contente des dernières nouvelles.

Kesha connaît une carrière en dents de scie, et ce à cause du procès qui l'oppose à Dr. Luke depuis des années. Elle l'accuse de l'avoir violée, et cela a grandement compliqué ses rapports avec son label, Sony, car elle refuse de travailler avec le producteur.

Bonne nouvelle cette semaine : le label a confirmé que Dr. Luke n'était plus le PDG du label Kemosabe Records, sur lequel est justement signé Kesha, ainsi que le rapporte le Hollywood Reporter.

La libération pour Kesha

Le Hollywood Reporter, qui s'est procuré des documents officiels, explique en effet que Sony a coupé les ponts avec le producteur. «Lukasz Gottwald (le vrai nom de Dr. Luke, NDLR) n'est plus le PDG de Kemosabe Records, et n'a plus d'autorité pour agir en son nom», peut-on en effet lire sur les documents.

Ça a le mérite d'être clair! Si Kesha est sûrement très contente de cette nouvelle, Dr. Luke, lui, doit l'être un peu moins: c'est en effet lui qui avait fondé cette branche de Sony, en 2011. Kesha va-t-elle maintenant se remettre activement au travail et nous sortir de nouveaux hits? C'est très probable!

©Cover Media