Le -
modifié le -

Kesha : elle fait appel de son procès!

© FayesVision/WENN.com

Après avoir été déboutée par la justice américaine, Kesha ne lâche rien. Elle ne veut plus travailler avec Dr Luke et maintient ses accusations. On vous dit tout sur son combat.

Kesha plie mais ne rompt pas. Après avoir été déboutée par la justice américaine alors qu’elle demandait à rompre le contrat passé avec Dr Luke lorsqu’elle avait 18 ans, la superstar a décidé de se battre coûte que coûte. « Le verdict demandant à Kesha de travailler pour le label de Gottwald (Dr Luke), même sans son implication, a précisé Mark Geragos, l’avocat de Kesha. (...) Comme le tribunal l’a reconnu, il s’agit ”d’esclavage”. Ça ne se fait pas. »

Kesha aujourd’hui se retrouve dans une impasse, n’étant autorisée à travailler, même indirectement, qu’avec celui qu’elle accuse de viol. « Kesha a soumis les témoignages d’individus ayant plus de 100 ans d’expérience collective dans l’industrie musicale, ils disent tous que la célébrité d’une jeune pop star s’évanouira rapidement, voire de manière permanente, si elle s’absente trop longtemps », a ajouté son avocat.

La riposte de Dr Luke

De son côté, l’avocate de Dr Luke n’est pas tendre face aux accusations de Kesha. Et le producteur non plus ne compte rien lâcher.

« Le tribunal a déjà autorisé Kesha à enregistrer sans Dr. Luke à plusieurs reprises, puisqu’elle n’a apporté aucune preuve appuyant ses accusations, a déclaré l’avocate dans un communiqué publié par Entertainment Weekly. C’est parce que toutes ces allégations – notamment son propre témoignage sous serment – sont fausses. Ses avocats peuvent continuer de construire un faux argumentaire, le fait est qu’elle ferait mieux d’aller en studio plutôt que de perdre son temps à pousser ses avocats et sa mère à répandre des mensonges dans les médias. » Pour l’instant, Kesha attend la décision en appel du juge et peut toujours compter sur le soutien de nombreuses célébrités, que ce soit Lady Gaga, Taylor Swift ou encore Adele.

©Cover Media