Le -
modifié le -

Kendrick Lamar: tout ce qu’il pense de son prix Pulitzer

© FayesVision/WENN.com

Kendrick Lamar est le premier artiste hip-hop à remporter un prix Pulitzer, qui lui a été remis cette année. Fier de sa récompense, il estime tout de même que les institutions de ce genre ont mis le temps pour s’intéresser à la musique urbaine…

Kendrick Lamar a reçu un prix Pulitzer cette année, récompensant son album «DAMN». Une accolade historique puisqu’il est le premier artiste de hip-hop à la recevoir. Si Kendrick Lamar se félicite que la musique urbaine soit enfin reconnue par une institution aussi prestigieuse, il estime que ça a pris beaucoup de temps.

«Cela a pris du temps pour que les gens – en dehors de notre communauté, de notre culture – nous acceptent, voient cela pas uniquement comme des paroles chantées, mais comme une vraie douleur, ce sont nos vraies peines, les véritables histoires de nos vies gravées sur vinyle», a-t-il déclaré à Vanity Fair.

Kendrick Lamar: de Compton au Pulitzer

Pour Kendrick Lamar, qui est né dans la banlieue défavorisée de Los Angeles, Compton (comme N.W.A, Dr. Dre ou encore Ty Dolla $ign), les instances comme le prix Pulitzer sont très loin de ce qu’il vivait enfant. «C’est quelque chose dont j’avais entendu parler à l’école mais dont je ne pensais jamais en faire partie un jour. Ça aurait dû arriver il y a longtemps pour le hip-hop», a-t-il ajouté.

Son album «DAMN» a en tout cas fait l’unanimité. En plus d’être récompensé par un prix Pulitzer, le quatrième album de Kendrick Lamar a été numéro 1 des charts de nombreux pays et a gagné un nombre incroyable de prix, en particulier aux Grammy Awards qui l’ont récompensé du meilleur album rap de l’année.

©Cover Media