Keen V

Né(e) le 30 janvier 1984, Rouen, France

Genre musical: Rock, Dance

NRJ KEEN V

Ecoutez tous ces hits gratuitement sur la webradio :

NRJ KEEN V

écoutez

Star du ragga à la française, Keen’V s’est fait une spécialité des titres ensoleillés que l’on aime écouter l’été au bord de la piscine.

Après un premier album en 2008, Keen'V explose avec les titres « J'aimerais trop (Mlle Valérie) » et « Prince charmant ». Les albums s’enchaînent, « Carpe Diem », « La vie est belle », « Ange ou Démon », des opus qui à chaque fois squattent les sommets des charts.

Keen’V sort son sixième album en 2015, « Là où le vent me mène », accompagné d’une « Summer Edition » avec six inédits au mois de juin 2016.

Biographie

Découvert sur la Toile

 

 

Né à Rouen le 31 janvier 1983, Kevin Bonnet, alias Keen’V, sait depuis tout petit qu'il veut faire de la musique.



 

En 2008, il décide de lancer sa carrière en postant ses premières chansons sur la toile. Très vite, Keen’V se crée une petite renommée avec près de 2 millions de vues sur YouTube.

 

Parallèlement, il effectue ses premières scènes dans l'Oise, l'Eure et la Seine Maritime. Il sort alors son premier tube « À l'horizontale ».



 

Keen’V se produit dans les discothèques, ce qui l’aide à se faire remarquer par le public mais également par d'autres artistes. C'est ainsi qu'il fait la rencontre de DJ Yaz qui lui propose de devenir son producteur : la machine est lancée. L'artiste obtient rapidement un contrat auprès du label Universal.




 

« Phénom'N » et « Carpe Diem »

 

 

Son premier album ne tarde pas à voir le jour. Intitulé « Phénom'N », il comprend quatorze titres dont « À l'horizontale », « Jeux sensuels » ou encore « Je veux y retourner (à la pêche aux moules) ». On y trouve aussi des ballades, « Désenchantée » ou encore « J'ai mal ». « Mytho » et « Born to be famous » assurent le côté festif.



 

Le deuxième disque de Keen’V sort en septembre 2010, uniquement sur les plateformes de téléchargement légal. Intitulé « Carpe Diem », il se classe dans le Top 10 sur iTunes sans maison de disques. Le 27 juin 2011, il sort finalement en version physique.

 

C’est avec le titre « J'aimerais trop » que l’artiste explose et devient populaire auprès du grand public. Le hit se classe n°2 dans les discothèques françaises et devient l'un des tubes de l'été 2011. Porté par le succès de ce single, l'album est certifié disque de platine.

 



Une Révélation et un troisième album

 

 

Le 28 janvier 2012, Keen’V est élu Révélation francophone de l'année aux NRJ Music Awards. 

 

Son troisième album, « La vie est belle... », sort le 23 juillet 2012, précédé par le single « Ma Vie au Soleil ». Encore une fois, le succès est au rendez-vous pour l’artiste, qui cartonne tout l’été en France mais aussi en Belgique avec ce morceau qui colle aux attentes du public.



 

Avec « Ange ou Démon », il voit « La Vie du Bon Côté »

 

 

En juin 2013, Keen’V présente son nouveau single, « La Vie Du Bon Côté », une chanson en duo avec sa sœur Lorelei B. Avec un clip tourné à Ibiza, le chanteur rouennais s’impose définitivement comme la star des hits aux sonorités estivales, mélange de pop, reggae et ragga. 

 

Le quatrième album, intitulé « Ange ou Démon », arrive dans les bacs le 29 juillet 2013. Une heure à peine après sa sortie sur iTunes, l’opus se hisse à la première place des ventes d’albums en France. « Copine de B… », deuxième extrait de l’album, sort à la mi-juillet. Trois dates de concert sont prévues pour octobre au Bataclan à Paris.

 

Après s’être essayé au plongeon début 2013 dans l’émission « Splash » sur TF1, Keen’V décide à l’automne 2013 de montrer ses talents pour le cha cha, la valse et le foxtrot. Keen’V intègre la saison 4 de « Danse avec les Stars », avec pour partenaire la très populaire Fauve Hautot.




Vrai « Saltimbanque »


Si Keen’V ne remporte pas la finale de « Danse Avec Les Stars », il planche fermement sur la suite de ses aventures musicales. Il profite en effet des quelques mois qui le séparent de la saison chaude pour peaufiner son album estival annuel auquel son public s’est habitué.

C’est tout d’abord sur les routes que Keen’V retrouve ses fans, avec une tournée des zéniths de France dès le moi de mai, marqué par la sortie d’un tout nouveau single, « Dis-Moi Oui (Marina) ». S’ensuit « Saltimbanque », single qui porte le même titre que l’album, le 14 juillet. Son cinquième album studio sort à son tour et le succès est une nouvelle fois au rendez-vous puisqu’il est certifié disque d’or seulement trois semaines après sa sortie.

L’année 2014 s’achève enfin sous les applaudissements pour Keen’V qui voit deux de ses albums remporter de belles certifications. Début septembre, il apprend en effet que « Ange ou Démon » est dorénavant double disque de platine, tandis que « Saltimbanque » est maintenant disque de platine. Deux titres de ce cinquième album studio séduisent également les clubs, puisque « Dis-Moi Oui (Marina) » est resté plusieurs semaines en deuxième place du top des clubs et « Saltimbanque » est entré de son côté 8e.


Keen’V, là où le vent le mène ! 


Le 10 août 2015, Keen’V dévoile le titre de son sixième album. Toujours fidèle à ses valeurs, ce sera «Là où le vent me mène». Le 7 septembre, quelques jours après les premières diffusions en radio, il sort en digital le premier single à en être extrait, «Un monde meilleur». 


A la fin du mois de septembre, il annonce sa tournée 2016, le «Là où le vent me mène Tour». Elle débutera le 3 mars à Ramonville, et s’achèvera le 17 décembre au Zénith de Dijon. Durant cet intervalle, Keen’V donnera plus de 30 concerts à travers toute la France, mais aussi en Belgique. 


«Là où le vent me mène» sort le 23 octobre, et se classe en tête des ventes dès la semaine de sa sortie. Début février 2016, il est certifié platine.  Il contient notamment un featuring avec Rayane Benseti, «J’ai piscine», et un autre avec Nawaach, «Tout oublié». Sur son compte YouTube, il dévoile plusieurs lyric vidéos le jour de la sortie, celles de «Blessure du passé», «Comme les autres», «Ma petite Jade» et «Dans ce genre de soirée». 


Le 14 décembre 2015 sort le clip de «Rien qu’une fois», qui devient rapidement l’un des plus gros succès de Keen’V.  Deux mois plus tard, il a déjà été visionné par près de 8 millions d’internautes, et frise les 40 millions de vues quelques jours avant l’été 2016.


2016 toujours couronné de succès


En février 2016, Keen’V apparaît également en featuring sur le titre de Willy William, «On s’endort».
Il dévoile également le 29 avril en exclu pour NRJ le premier extrait de la réédition de «Là où le vent me mène», «Sally», qui sort le 2 mai. Quelques jours plus tôt, il avait dévoilé la pochette de l’opus, dont la sortie est annoncée au mois de juin.

Baptisé «Là où le vent me mène, Summer Edition», l’album doit contenir six nouveaux titres, dont «Sally» et un autre baptisé «On s’endort».


+