Le -
modifié le -

Katy Perry fond en larmes à un gala pour les enfants malades!

© Cover Media

Katy Perry a donné un discours très émouvant ce week-end pour le gala du Children’s Hospital de Los Angeles. La chanteuse a raconté une expérience qui a été dure mais qu’elle n’oubliera pas!

Katy Perry a assuré le show vendredi soir au gala du Children’s Hospital de Los Angeles. En plus de chanter certains de ses hits, comme «Roar», la superstar a aussi parlé de son expérience. La chanteuse, toujours prête à être généreuse, a participé à un programme de thérapie musicale pour les enfants. Sur scène, elle a raconté cette expérience et n’a pas pu contenir ses larmes.

«Je voulais voir leur programme, parce que je sais personnellement que la musique peut vous guérir. Que ça peut être la lumière, amener de la joie, de l’espoir, quand parfois il n’y en a pas. Vous connaissez ce programme : concrètement, des musiciens viennent (…) ils apaisent les enfants grâce à la musique. Et donc je veux juste voir si je peux participer, si je peux prêter ma voix, ou mes yeux n’importe quoi, a-t-elle dit avec la gorge serrée. Et donc je suis arrivée là-bas, au NICU (unités de de soins intensifs pour nouveau-nés )(…) et c’est très intense comme certains le savent. » A ce moment, Katy Perry a dû s’arrêter pour aller chercher un mouchoir tant elle avait les larmes aux yeux.

Katy Perry transformée

Katy Perry est revenue, toujours très émue, mais avec cette fois de quoi essuyer ses larmes. « A chaque fois que j’en parle, ça me rend très émotive. Pardon », a-t-elle dit au public sous les applaudissements avant de raconter une rencontre qui l’a marquée. La chanteuse est venue voir une maman avec son bébé, qui était rattaché à de nombreux tubes. Il s’avère que la maman en question venait d’écrire sa première chanson et qu’elle l’a chantée à Katy Perry.

Ce morceau a énormément touché la chanteuse qui l’a raconté avec encore plein de sanglots dans la voix. La superstar a terminé son discours, mais avant de quitter la scène, elle a ajouté qu’elle n’oublierait jamais ce moment et qu’il avait changé sa vie.

©Cover Media