Le -
modifié le -

Justin Timberlake en deuil après la mort de son anncien manager

© Andres Otero/WENN.com

Une triste histoire vient de toucher Justin Timberlake. Son ancien manager est mort alors qu'il purgeait une peine de prison.

Justin Timberlake est en deuil. La mort de Lou Pearlman, ancien manager de son boys band, les NSYNC, a en effet touché le chanteur de plein fouet. Et malgré un passif particulièrement houleux, la superstar n’a pu que s’attrister de cette disparition.

«J’espère qu’il a trouvé la paix. Que Dieu le bénisse et qu’il repose en paix», a partagé Justin pour honorer sa mémoire. Lou Pearlman, qui a fait un arrêt cardiaque comme le rapporte Billboard, purgeait une peine de prison pour fraude et escroquerie entre autres.

Justin Timberlake n’est pas rancunier


Malgré son talent de découvreur de génie, Lou Pearlman trainait une réputation sulfureuse, et Justin Timberlake le savait bien. Le manager des NSYNC, qui se sont retrouvés à Los Angeles au début du mois d'août, avait déjà lancé les Backstreet Boys avant de s’occuper du boys band qui avait permis au chanteur de faire décoller sa carrière.

En effet, tous les artistes qu’il avait sous sa houlette – dont le groupe Innosense, auquel participait une petite inconnue du nom de Britney Spears, qui cartonne désormais à Las Vegas avec son show «Piece Of Me», – se sont fait spolier par l’homme d’affaires avant de le traîner devant la justice. En 2008, Pearlman a été condamné à 25 ans derrière les barreaux, mais visiblement, aujourd’hui, tout est pardonné. Pour Justin Timberlake tout du moins…

© Cover Media