Le -
modifié le -

Justin Bieber : plus d'excuse!

© Cover Media

Justin Bieber a expliqué sur BBC Radio 1 le titre de son album, Purpose. S'il a aujourd'hui retrouvé un sens à sa vie, il refuse de s'excuser davantage pour ses erreurs passées.

Les dernières années de Justin Bieber auront été mouvementées. De ses problèmes avec la justice pour sa conduite dangereuse à son procès contre son voisin en passant par une relation en dents de scie avec Selena Gomez, il a tout vu, ou presque. Le chanteur s'est assagi et est aujourd’hui de retour sous les projecteurs avec deux nouveaux singles sortis à quelques semaines d’intervalle, Sorry et What Do You Mean?. Alors que son nouvel album, Purpose, n’est même pas encore dans les bacs, il a remporté dimanche pas moins de cinq prix lors des MTV Europe Music Awards. L'occasion de revenir sur sa sérénité retrouvée. « La raison pour laquelle je l’ai appelé Purpose [but, NDLR], c’est parce que pendant un moment, j’avais l’impression d’avoir perdu mon but, et j’ai le sentiment que je l’ai retrouvé, a-t-il confié à Nick Grimshaw sur BBC Radio 1. Peut-être que c’est ça le message, peu importe le point duquel tu penses t’être éloigné de toi-même, ou si tu as le sentiment de ne plus avoir de but, ou si tu ne sais plus quel est ton but – il y a toujours un endroit pour retrouver un but. »

Justin Bieber était ravi d’être le grand gagnant des MTV EMAs, qui se tenaient à Milan, en Italie. Il a également interprété son hit What Do You Mean? et confié à Nick Grimshaw qu’il était temps de mettre ses écarts de conduite derrière lui et de se concentrer sur le futur. « Le fait que les gens n’apprécient pas que je fasse des erreurs, c’était presque hypocrite, parce que franchement, quand tu as 19 ou 20 ans, et que tu fais des erreurs… Bien sûr, j’ai accès à bien plus de choses et je suis sous un microscope, les caméras sont toujours sur moi, a-t-il expliqué. Donc je comprends, mais j’ai fini de m’excuser. »

Le chanteur est soulagé que ses nouvelles musiques aient été si bien reçues, car dans le passé, il n’avait pas toujours pu sortir ce qu’il voulait. « On ne m’a jamais vraiment laissé faire la musique que je voulais faire, et j’étais très jeune, j’avais des gens qui me disaient quoi enregistrer et ils me donnaient des chansons et tout, donc ce n’était pas vraiment ma musique, a-t-il confessé. Ça l’était, mais ça ne l’était pas. Donc je suis heureux maintenant de pouvoir vraiment dire ce que je veux, et de pouvoir sentir que c’est mon projet. »