Le -
modifié le -

Justin Bieber : il règle ses comptes sur Instagram !

© Cover Media

Le chanteur a décidé de répondre aux attaques. Il met en avant son succès et se félicite du soutien de sa famille, ses amis et ses fans !

Justin Bieber peut compter sur le soutien de ses fans. Hier, il a publié un texte poignant sur Instagram, entre les confessions et la tribune. Il rappelle son parcours, et son message : celui de croire, et surtout, de ne jamais dire jamais. Il critique notamment le comportement de la presse. « Tout le monde dans mon équipe m'a dit ''continue à satisfaire la presse'' mais je suis fatigué de tous les mensonges dans les médias en ce moment, disant que je vais aller en cure de désintoxication et que ma famille est déçue, écrit-il dans son texte. Ma famille est plus que fière. »

Justin Bieber remet ensuite les choses dans leur contexte et il rappelle à juste titre « J'ai 19 ans, et j'ai 5 albums numéro 1, 19 ans et j'ai déjà vu le monde entier. 19 ans et j'ai accompli plus que ce que je ne pouvais rêver, j'ai 19 ans et ça doit être effrayant pour certains de penser que c'est juste le début. » Un petit rappel des faits bien utile pour certains.

Il croit en lui

Justin Bieber avait posté un premier message avant de le supprimer, puis de le republier avec des coupes. Dans le texte initial, il dénonçait les comparaisons avec Lindsay Lohan. Après quelques difficultés la semaine dernière à Londres, certains journaux ont en effet comparé le chanteur canadien à l'actrice déjantée. Mais Justin Bieber rappelle : « Et pour ceux qui me comparent à Lindsay Lohan. Jetez un coup d'oeil à sa déclaration d'impôts 2012 ;) ».

Conscient de ce petit dérapage, il a toutefois tenu à s'excuser et à réparer son erreur. « Mon post n’est resté en ligne que quelques minutes mais j’ai tout de suite réalisé que ce que je disais à la fin n’était pas juste et déviait de ce que j’essayais de dire, a-t-il déclaré à TMZ. Je l’ai immédiatement effacé et réécrit pour que cela exprime vraiment ce que je ressentais et ces mots sont en ligne à présent. »