Le -
modifié le -

Justin Bieber: déprimé… mais soutenu par ses amies!

© Twitter

Le chanteur s’est confié sur ses souffrances dues à sa célébrité et son histoire avec Selena Gomez. Il n’a d’ailleurs pas manqué de rendre hommage à ses amies qui le soutiennent dans les moments difficiles.

«Purpose», l'album, de Justin Bieber, sortira demain dans les bacs! A cette occasion, il sera à la une du magazine américain NME. Une couverture assez déroutante sur laquelle on découvre le Biebs tout sourire, malgré un couteau lui traversant le crane, portant un t-shirt avec la mention «Actually Kinda Cool» [En anglais «Plutôt cool en fait», NDLR].

Dans l’article le concernant, il avoue qu’il lui arrive de souffrir de sa célébrité, parfois jusqu’à la dépression. «Vous savez, vous êtes très seul quand vous êtes sur la route. Les gens voient les choses incroyables et glamour, mais ils ne connaissent pas l’autre côté. Cette vie peut vous mettre en pièces, a-t-il commencé. Je déprime tout le temps. Et je me sens isolé. Vous êtes dans votre chambre d’hôtel, il y a des fans tout autour, des paparazzis qui vous suivent partout, et ça devient intense. Quand vous ne pouvez aller nulle part ou faire quoique ce soit seul, vous déprimez. Je ne le souhaite à personne».

Tombé amoureux trop tôt ?

Une déprime qui peut aussi trouver sa source sa relation tumultueuse avec Selena Gomez, qu’il évoque dans une autre interview à i-D Magazine. «Je pense que dans cette relation, j’ai mis trop de moi-même en première ligne avec elle. […] Quand j’ai trouvé cet amour, j’étais genre "Woah, je dois m’accrocher à ça". J’ai juste mis tout ce que j’avais et en vrai, il n’y a plus de retenue. Vous vous dites juste "Cet amour fait tellement de bien"», a-t-il confié.

Justin Bieber peut néanmoins compter sur le soutien de ses amies Kendall Jenner, Gigi Hadid et Hailey Baldwin, dans ces moments difficiles. «Elles sont littéralement les filles les plus adorables. Elles ont un cœur en or. Elles tiennent à moi autant que je tiens à elles. Quand des gens disent du mal d’elles, je suis sur la défensive, et quand cela m’arrive à moi, elles sont sur la défensive», a-t-il expliqué.