Le -
modifié le -

Justin Bieber de nouveau en couple avec Selena Gomez ?

© Cover Media

Justin Bieber n’exclue pas de se remettre en couple avec Selena Gomez. C’est ce qu’a confié à demi-mots le chanteur chez Ellen DeGeneres.

Pour Justin Bieber, il y a toujours une possibilité pour que son couple avec Selena Gomez renaisse de ses cendres. La relation tumultueuse des deux stars de la pop est l’une des plus chaotiques du showbiz. Leurs séparations et leurs retrouvailles à répétition ont fait les beaux jours de la presse people, depuis leurs premiers émois en 2011 à leur dernière séparation, en octobre 2014. Depuis, les deux chanteurs sont encore aperçus régulièrement ensemble. De quoi donner naissance à des rumeurs de retrouvailles… « Hmm, peut-être… », a répondu le beau gosse de 21 ans à la présentatrice Ellen DeGeneres quand celle-ci lui a demandé s’il sortirait à nouveau avec Selena Gomez. « On a vécu beaucoup de choses ensemble, je suis sûr que ça pourrait arriver. Mais je crois qu’on est chacun dans notre truc, on se cherche encore. Peut-être que quand on se sera trouvés personnellement, on pourra former un duo de choc, à moins qu’elle trouve quelqu’un de super et que j’en fasse autant… Tout ce que je veux, c’est qu’elle soit heureuse », a-t-il ajouté.

Les deux anciens amoureux parlent souvent l’un de l’autre : l’interprète de What Do You Mean a récemment avoué qu’il était encore très attaché à son ancienne conquête. Son entretien avec Ellen DeGeneres, qui sera diffusé ce soir à la télévision américaine, a aussi été l’occasion pour la pop-star de revenir sur les photos de nu qui ont circulé sur Internet récemment. C’est Scooter Braun, le manager du chanteur, qui l’avait informé du scandale, tout en douceur. « Scooter m’a fait : “Hé, je suis désolé de te dire ça, mais y’a ton pénis sur Internet,” s’est souvenu Justin Bieber. Je n’y croyais pas. La première que j’ai vue la photo, c’était celle censurée, avec la barre noire. Et je n’avais aucune idée de ce à quoi ça allait ressembler. Mais ce n’était pas aussi grave que ce que j’ai cru. Ce n’était pas si affreux. »