Le -
modifié le -

Jay-Z veut éveiller les consciences vis-à-vis des maladies mentales

© Cover Media

A la suite du suicide de son ancien collaborateur, Chester Bennington, Jay-Z veut que ses fans abordent leurs problèmes de santé mentale. Il s'agit pour le rappeur d'un problème de société.

Jay-Z a connu Chester Bennington et les autres membres du groupe Linkin Park pendant l’enregistrement de leur album de mash-ups de 2014, «Collision Course». Le rappeur a été très affecté par sa mort le mois dernier, quelques semaines après la disparition de son ami proche, Chris Cornell, qui s’est lui aussi suicidé.

Jay-Z, qui a rendu hommage au rocker lors de son apparition au V Festival en Angleterre, a abordé le sujet des problèmes de santé mentale au cours de son interview pour le podcast de Rap Radar, qui a été mis en ligne sur son service de streaming Tidal, vendredi.

Pour Jay-Z, il faut parler de ses problèmes

«Non seulement devons-nous surveiller notre santé physique et ce qu’on fait de notre corps, mais aussi notre santé mentale, a-t-il déclaré. Beaucoup de gens traversent des traumatismes et sont trop gênés pour demander de l’aide… Souvent, on a tendance à dire: ‘’Ils ont été égoïstes (en se suicidant)’’ mais en fait, non, c’est pas le cas; ils sont malades, ils souffrent.» 

Le rappeur espère que ces suicides, commis par des gens aussi connus, inciteront ceux qui luttent contre la dépression et d’autres problèmes de santé mentale à se faire aider professionnellement. Il a poursuivi: «Je pense qu’on peut utiliser ça, et j’espère, en tant que société, qu'on utilisera ça pour avancer.»

© Cover Media