Le -
modifié le -

JAY-Z: la thérapie l’a sauvé

© Cover Media

JAY-Z a évoqué sa thérapie. D’après le rappeur, celle-ci lui a permis de s’en sortir quand il avait la tête sous l’eau.

JAY-Z est très heureux d’avoir suivi une thérapie. Le rappeur ouvre son cœur et son âme sur son dernier album, «4:44», et visiblement, les heures qu’il a passées sur le divan ont nourri de nombreuses réflexions qu’il se fait sur l’album. Et il considère que malgré ce que certains en disent, une thérapie peut s’avérer nécessaire. 

«On ne peut pas aller voir un psy, a-t-il confié dans ses dernières ''Footnotes'' en évoquant le rapport de la communauté noire à la psychanalyse. On vous prend pour un fou. Genre, ”Un psychiatre? T’es taré.” Mais quand t’as trois frères qui sont morts et une mère qui te frappait, t’as besoin d’aide. Tu as besoin que quelqu’un t’aide à gérer tes sentiments en en parlant.»

JAY-Z : une rentrée victorieuse

Depuis la sortie surprise de «4:44», qui rappellerait presque la sortie d’un certain petit album baptisé «Beyoncé» en 2013, JAY-Z surfe autant sur le succès de celui-ci que sur une sérénité retrouvée. En effet, son dernier album permet à Jay de faire le point sur sa vie alors qu’il vient de devenir papa de jumeaux, Sir et Rumi. 

Par ailleurs, JAY-Z s’apprête à remonter sur scène, puisque ce week-end, il marquera le lancement des premiers concerts internationaux qui accompagneront la sortie de «4:44» en se rendant au V Festival, au Royaume-Uni.

© Cover Media