Le -
modifié le -

James Arthur : l'histoire d'un succès

© Cover Media

Le vainqueur de la version anglaise d’X Factor n’en finit plus de squatter le top des charts du monde entier. Son single « Impossible » s’est déjà vendu à 1,3 millions d’exemplaires outre-Manche !

FR Music - Si vous ne le connaissez pas encore, retenez son nom : James Arthur n’est finit pas de faire parler de lui. Vainqueur de la dernière saison d’X Factor en Grande-Bretagne, l’artiste connaît un incroyable succès avec son single « Impossible ». Avec cette reprise du hit de Shontelle sorti en 2010, James Arthur s’offre l’un des plus grands succès de l’année. Le soir de sa victoire dans l’émission, le chanteur britannique avait interprété le titre, sorti quelques jours plus tard en single.

Depuis le mois de décembre, la chanson s’est écoulée à plus d’1,3 millions de copies au Royaume-Uni, tout en s’offrant une place de n°1 dans les charts. Un record pour un participant à un télécrochet ! Il faut dire que le jeune homme a déjà un joli parcours derrière lui. Musicien depuis son plus jeune âge, il a peaufiné son talent en participant à plusieurs groupes. Avant de tenter sa chance dans X Factor, il avait déjà sorti un album et plusieurs EP !

Un succès qui se confirme à l’international

Non content de cartonner dans son pays natal, James Arthur connaît un succès inattendu à l’étranger avec « Impossible ». Le single a décroché une impressionnante première place dans les charts en Espagne, en Grèce, en Irlande, au Luxembourg, en Slovaquie et en République Tchèque ! Il s’est également classé dans le top 5 en Australie, en Nouvelle-Zélande, en Suisse, en Belgique, en Autriche et en Allemagne.

Voilà quelque chose auquel ne s’attendait sûrement pas le protégé de Nicole Scherzinger ! En France, nous ne passons pas à côté du phénomène James Arthur puisque son single est entré dans le top 10. Il sera d'ailleurs avec vous sur NRJ.fr pour un chat exclusif le vendredi 28 juin, à 16h00. Le chanteur anglais travaille à présent son premier album depuis X Factor, qui arrivera dans les bacs avant la fin de l’année.