Le -
modifié le -

Jain chante en anglais, mais de quelle origine est-elle vraiment ?

© © Getty Images / David Wolff-Patrick

Jain est née en France, et a vécu aux Émirats et au Congo. Elle est un véritable produit du multiculturalisme. Sa musique est influencée à parts égales par la techno française et les rythmes africains.

Ses débuts dans la musique

À 9 ans, Jain emménage à Dubaï avec sa famille. Elle y étudie un instrument de percussion arabe appelé darbouka ou tabla. La percussion a été sa première introduction à la musique. Puis, de l'âge de 14 à 17 ans, Jain a vécu au Congo dans une petite ville appelée Pointe-Noire. Elle y a fait ses premières chansons. C'est dans le Sud de la France, à Pau, qu'elle a commencé à faire de la musique en prenant des leçons de batterie pendant deux ans, et des leçons d'arabe à Dubaï. C'est là que tout a commencé. Avec du rythme. Ses propres chansons ont vu le jour au Congo, à l'âge de 15-16 ans. Jain avait un certain besoin de s'exprimer en chantant ce qu'elle vivait.

Une rencontre qui a lancé sa carrière

Au Congo, elle a fait la rencontre d'un homme très important pour sa carrière : un beatmaker français nommé Mr. Flash. Ce dernier lui a appris comment enregistrer à la maison, et lui a fourni son premier logiciel de musique, FruityLoops, afin qu'elle puisse poster ses chansons sur Myspace. Elle a découvert la techno à Paris, où elle a travaillé sur son propre beatmaking. "Zanaka", le premier album de Jain est un véritable melting-pot. On y trouve des chansons électroniques, mais aussi des chansons plus acoustiques avec beaucoup d'influences soul, folk, reggae, etc.