Biographie H Magnum

Genre musical: Hip Hop/Rap, Hip Hop/Rap

H Magnum © Cover Media

Avec des références comme Kery James, Diam's ou encore la Sexion d'Assaut sur son CV, H Magnum s'impose avec aisance dans l'industrie du rap qu'il fréquente depuis des années. Après quelques expériences en groupe, il se lance en solo, fort de ses projets précédents.

Biographie

Les débuts en équipe

Né en Côte d’Ivoire, H Magnum est arrivé en France, dans le 20ème arrondissement de Paris, à l’âge de 9 ans. À l’adolescence, il découvre le rap avec trois amis du collège. Ensemble, ils fondent en 1998 le collectif Aconit composé de jeunes rappeurs de leur quartier Saint Blaise. En parallèle, il rencontre, via son ami Alien D., Injection Lyricale, un groupe du 93 qui lui permettra d’explorer de nouvelles sonorités sans pour autant quitter Aconit. Ces opportunités en entraînent d’autres, telles que des apparitions sur des compilations, mais aussi des scènes dans plusieurs régions de France qui ne feront que confirmer sa passion. 


Reconnu par les plus grands

Le flow et les textes de H Magnum l’aident progressivement à se faire remarquer auprès de rappeurs confirmés. Kery James, Intouchables, Diam’s : tous se laissent séduire par son talent et l’invitent à collaborer avec eux. Désireux de se lancer dans une carrière solo, le jeune homme commence à écrire pour ses propres projets. 

En 2009, il sort chez Wagram son street-album « Rafales » et annonce un premier opus pour l’automne 2011, baptisé « Gotham City ». Il dévoile alors « Excellent » et « Ca marche en équipe » en featuring avec la Sexion d’Assaut dont il fréquente les membres depuis des années, l’un d’entre eux venant de son quartier. À l’instar de « Dounia », les titres auraient dû se trouver sur « Gotham City » mais font finalement l’objet d’un premier EP « Dream », paru en mai 2012. Celui-ci se classe en 12ème position du top digital dès la semaine de sa sortie.


Le soutien de la Sexion d’Assaut

En mars 2013, il présente son projet « Fin de Dream (avant Gotham City) », introduction à son futur album. Continuant à mêler ses influences rap et africaines, il y convie plusieurs membres de la Sexion d’Assaut. Black M participe ainsi à « Efface mon num’ », tandis que Maître Gims figure sur les morceaux « Fin de dream », « Komodo » ou encore « Kim Jong Il ». C’est toujours avec le leader du collectif qu’il participe, à l’été 2014, au titre « Du Swagg » de la compilation « Paris Oran New York » de DJ Kayz.


Aux portes de « Gotham City »…

En juin 2014, H Magnum confirme sur Facebook sa signature sur le label indépendant Play On et l’arrivée prochaine d’un premier extrait de « Gotham City », premier album sur lequel il a travaillé avec Factor, Karim Le Pak ou encore Skalpovich.

En octobre, il sort le single « Idem », premier extrait de son album. Dans une série de courtes vidéos publiées sur YouTube, toutes les plus grandes stars du moment défendent son projet : La Fouine, Mokobé, Black M, Maître Gims, mais aussi Kendji Girac et Indila déclarent être fans de sa musique ! C’est ensuite au tour d’ « Aucun mytho », un duo aux sonorités très estivales avec Black M, de voir le jour en juin 2015. Très apprécié par les fans, le clip a été visionné près de 3 millions de fois sur YouTube.


« Gotham City » 

La rentrée 2015 est chargée pour H Magnum, puisque « Gotham City » est annoncé pour le 30 octobre. Début septembre sort le hit « Garde l’équilibre », cette fois-ci en duo avec Indila, accompagné d’un clip tourné à Cuba. H Magnum a également dévoilé à ses fans, toujours plus nombreux, son tout nouveau site Internet. 

+