Biographie Guru Josh Project

Genre musical: Electronic

Guru Josh Project © CREASHORE

Le groupe électro Guru Josh Project s'impose comme une référence en matière de tech-house. Il est à l'origine des tubes entêtants comme « Infinity » ou encore « Eternity ».

Avec ses morceaux, la formation musicale fait vibrer les pistes de danse des night-clubs dans l'Hexagone, en Outre-Manche et partout dans le monde.

Biographie

Guru Josh

Guru Josh Project est un projet musical né sous l'initiative du DJ Guru Josh, de son vrai nom Paul Walden. Né le 6 juin 1964 dans l'Île de Jersey au Royaume-Uni, le Britannique débute sa carrière en jouant du synthé au « Stands », un night-club situé à Jersey.

À l'époque, il porte encore les noms de scène Animal and his crazy organs ou Syndrone. Plus tard, il se spécialisera dans l'organisation de soirées à thèmes. En 1983, il s'envole pour les États-Unis.

Une fois sur place, il met de côté sa carrière artistique pour se lancer dans le business automobile. En dépit du fait que son affaire soit très lucrative, le Britannique se lasse très rapidement de ses nouvelles activités en tant que businessman.

Il décide alors de renouer avec sa vraie passion, la musique. Il fonde un groupe nommé Joshua Cries Wolf. C'est à l'époque qu'il porte le nom d'artiste de Josh. Accompagné de Seal et Adamski, Josh s'aventure dans la composition de quelques titres danse music.

Conscient de ses réelles potentialités en la matière, le Britannique veut débuter une carrière solo. Il quitte le groupe et commence par écumer les soirées dance music.

En 1989, il monte le projet « Guru Josh » et sort son premier titre « Infinity » avec le White Label. Pour la réalisation de ce dernier, il est accompagné au saxophone par Mad Mick. Malheureusement, « Infinity » n'a pas le succès escompté et sera tiré à seulement 1 000 unités.

Toutefois, Mike Pickering, DJ mythique au sein d'un célèbre club de Manchester l'Haçienda, réussira à faire du morceau l'hymne des clubs de Manchester.

Une épopée

Les aventures se succèdent pour Guru Josh. En 1990, il collabore avec le label Deconstruction et sort le titre «  Infinity (1990s... time for the guru) ». Ce dernier sera classé 3ème aux Pays-Bas, 2ème en Allemagne et 5ème au Royaume-Uni.

D'autres singles débarqueront également dans les bacs à l'instar de « Holographic dreams », « Freaky dreamer » ou encore « Whose law (is it anyway?) ». Ces derniers morceaux marchent moins bien.

Ils sont froidement accueillis par les critiques. En 1992, il change de pseudonyme pour devenir Dr Devious. La même année, il produit 5 vidéos incluant quelques démos.

En 2001, il veut exercer sous un nouveau nom d'artiste. Se faisant appeler Louie Fabrix, il s'aventure dans la création d'œuvres artistiques en 3D et en cristal.

Il expose ses œuvres dans certaines galeries de quelques villes en Europe ainsi que sur un site web qu'il a créé spécialement pour l'occasion.

De par ses multiples réalisations, il est perçu par les médias comme étant un artiste nomade mais complet.


Le projet de formation musicale

En 2007, Josh forme avec les producteurs Snakebyte et Darren Bailie, le collectif Guru Josh Project. Ce dernier signe un contrat de partenariat avec le label Big City Beats, situé à Francfort en Allemagne.

Un an plus tard, le DJ allemand Klaas retravaille le morceau « Infinity ». De nouvelles paroles ont été rajoutées au remix. Le titre a également été adapté aux rythmes actuels.

À la surprise générale, « Infinity » fait un carton. Il devient un hit mondial et se place à la troisième place des ventes en Outre-Manche. Un clip sera tourné pour le titre.

Il dévoile la playmate d'origine allemande Janina Wissler en petite tenue. Une séquence montre également Guru Josh en live à Cocoon Club.

Le dj Klaas signe également un autre remix dont le son est proche de « Infinity », intitulé « Memory ». En 2010, Guru Josh Project est à la quête d'un nouveau projet délirant qui a pour objectif de réaliser des titres entraînants aux sons évolutifs et novateurs.

C'est ainsi que sort le single « Eternity ». Le 16 janvier 2010, ce dernier se positionne à la 22ème place des night-clubs. Dans la foulée, Guru Josh Project sort le vidéoclip d' « Eternity ».

Livré en février 2010, le clip véhicule parfaitement bien le message transmis par le collectif. La formation musicale sort « This is the night » en 2011. À peine sorti, le morceau circule déjà les night-clubs du monde entier.

+