Global Deejays

Global Deejays © Cover Media

Global Deejays est composé de DJ Taylor et DJ Flow. Le duo propose une electro-house endiablée qui n'a pas fini d'envoûter les clubs. Récompensés d'un NRJ DJ Awards en 2012, le groupe a sorti un nouveau single, « Kids », en août 2013.

Biographie


DJ Taylor et DJ Flow sont deux frères. Konrad et Florian Schreyvogl, de leurs vrais noms, sont nés à Vienne, en Autriche. Leur passion pour la musique arrive après avoir travaillé comme assistants ingénieurs du son. Ils forment alors leur premier groupe, sobrement intitulé DJ Taylor & Flow.


Un duo remarqué

Suite à un différend avec leur précédent label, les deux frères doivent changer leur nom. Ainsi naît Ravers on Dope. Florian (DJ Flow) devient le leader créatif et musical du groupe, tandis que Konrad (DJ Taylor) est la force motrice de tout le travail de production. En 2001, ils produisent « Hardcore Vibes ». Ce titre est joué lors de la Love Parade de Vienne et connaît un très beau succès en Allemagne.


Naissance de Global Deejays

Après cette expérience, les deux frères deviennent officiellement, en 2004, Global Deejays. Très influencés par Benny Bennassi, ils samplent énormément de musiques de la fin des années 60.

En 2004, ils se font connaître dans le monde entier grâce à leur sample du titre « San Francisco (Be Sure to Wear Flowers in Your Hair) », originellement interprétée par Scott McKenzie, et « California Dreaming » de The Mamas & the Papas. Ce morceau  marque un tournant dans le monde des platines. Les deux DJs ont mélangé une dance progressive à un son des années 60, un style encore utilisé aujourd’hui par de nombreux autres DJs.

Leur titre, « The Sound of San Francisco », est un carton. Le single a été classé dans le top 50 de plusieurs pays à travers le monde, dont la France, les Etats-Unis ou encore la Belgique, la Suisse et, bien sûr, leur Autriche natale.


La route vers le succès

Leur succès ne s’arrête pas en si bon chemin, puisque les chansons qui vont suivre sont également des hits. De « Flashdance » à « Stars on 45 » en passant par « Don’t Stop Me Now », un remix de Queen, ils ne quittent plus les charts. « Get Up » conforte quant à lui leur statut de DJs et producteurs outre-Atlantique.

En 2011, le groupe revient avec « Bring It Back », qui connaît un succès sans précédent. Classé dans le haut des classements européens, le morceau crée même l’exploit de se classer à la 8e position du très convoité Billboard Dance Charts américain.

La même année, « Hardcore Vibes » sort en France et se classe dans le top 10 sans problème. Le titre est toujours en 7e position du classement national au début de l’année 2012.


Récompensés et en tournée

L’année 2012 n’est pas des plus reposantes pour les Global Deejays. Face à leur gigantesque triomphe, ils sont demandés dans les clubs du monde entier et partent parcourir le monde à la rencontre de leur public. Pas un seul continent leur échappe. Cette même année, ils raflent la mise lors des NRJ DJ Awards. Les deux frères repartent avec le trophée de Révélation Internationale de l’Année.

En 2013, leur succès ne se dément pas. Un nouvel extrait, « Party 2 Daylight » fait son entrée dans les charts mondiaux. En août 2013, Global Deejays revient avec un nouveau titre en août, intitulé « Kiss ». Le duo séduit une nouvelle fois.

+