Florent Mothe

Influencé par des formations telles que Radiohead ou Pink Floyd, Florent Mothe se lance dès son adolescence dans la musique, en formant le groupe Lost Smile. Sa carrière se poursuit à Toronto, où il entame une aventure solo. En 2008, il revient dans l’hexagone pour se glisser dans la peau d’Antonio Salieri, dans « Mozart, l’Opéra rock ».

Biographie

Des influences rock Florent Mothe s’initie à la musique dès 7 ans, en apprenant le solfège. Il se lance dans l’apprentissage de plusieurs instruments : de la flûte traversière au piano, en passant  par la basse, et la guitare. Parmi ses influences majeures : Radiohead, Pink Floyd et Jeff Buckley . Le musicien fonde son premier groupe, Lost Smile,  à 15 ans. Malgré son jeune âge, la formation enchaîne les concerts pendant près de six ans à travers l’Europe. Par la suite, Florent Mothe se glisse dans la peau du savant dans la comédie musicale « L’Alphoméga » pour une représentation unique devant 1000 spectateurs. Toronto Il rejoint un nouveau groupe, « Ouja », avec lequel il se produit à travers la France. Le musicien part en 2007 vivre à Toronto, où il entame une carrière solo. Il se produit dans des clubs prestigieux dont le Mod Club où sont déjà passés Muse ou Amy Winehouse . Puis, l’artiste se tourne vers une musique plus jazz, inspiré de la musique de Bille Holiday ou Sarah Vaughan. La chance tourne pour l’interprète lorsqu’il est repéré sur son myspace par les producteurs, Dove Attia et Albert Cohen, du spectacle « Mozart l’opéra rock ». Il revient alors en France pour auditionner. Une décision qui s’avère fructueuse puisqu’il est en effet choisi pour tenir le rôle d' Antonio Salieri, le musicien concurrent et rival de Mozart. Sortis en 2009, «Vivre à en crever», un duo avec Mikelangelo Loconte, et « L’assasymphonie » sont ses premiers singles ».

+