Le -
modifié le -

Fifth Harmony: retour sur 5 de leur plus grands hits

Les Fifth Harmony ont connu un énorme succès grâce à leurs nombreux hits. Avec ou sans Camila Cabello, le girls-band comptabilise plusieurs milliards de vues! Retour en vidéo sur 5 morceaux qui ont marqués leur carrière.

«Worth It » feat Kid Ink

Lors de la sortie du morceau «Worth It» en 2015, Camila Cabello faisait encore partie des Fifth Harmony. Les cinq chanteuses se sont accompagnées du rappeur Kid Ink pour offrir une vidéo élégante et sensuelle. Le clip comptabilise à ce jour plus de 1.5 milliards de vues et fait partie des plus grands hits du girls-band!

«Work From Home» feat Ty Dolla $ign

Dévoilé le 26 février 2016 sur Youtube, “Work From Home” en collaboration avec Ty Dolla $ign est le plus gros succès des Fifth Harmony. Le clip comptabilise plus de 1.8 milliards de vues est a d’ailleurs été la vidéo la plus visionnée de l’année 2016. Les cinq chanteuses ont profité de ce succès quelques mois ensemble avant que Camila Cabello ne quitte le groupe en décembre de la même année.

«All In My Head» feat Fetty Wap

Pour “All In My Head” les Fifth Harmony se sont offert une nouvelle collaboration, cette fois-ci avec le rappeur Fetty Wap. Pour les besoins du clip, les artistes n’ont pas hésité à se mettre en maillot de bain pour rassembler plus de 350 millions de vues. Le titre a décroché un disque de platine aux Etats-Unis avec plus d’un millions de copies écoulées.

«Down» feat Gucci Mane

Les Fifth Harmony savent décidemment choisir leur collaboration. Pour leur titre « Down », les artistes chantent aux côtés du rappeur Gucci Mane. Plus de 66 millions de personnes sont venues voir le clip haut en couleur sur Youtube. Le morceau a reçu trois disques d’or aux Etats-Unis, au Canada ainsi qu’au Brésil.

«He Like That»

Extrait de leur album éponyme, les Fifth Harmony ont fait grimper la température de plusieurs degrés avec leur morceau «He Like That». Le clip très sensuel n’est pas sans rappeler celui de « Down » avec Gucci Mane. Plus de 61 millions de personnes ont été subjugués par les chorégraphies très subjectives du girls-band.