Le -
modifié le -

Ellie Goulding : il ne faut pas la chercher!

© Cover Media

Ellie Goulding a partagé avec le Sun ce qui la mettait en colère. Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est une dure à cuire !

Ellie Goulding a mis en garde ceux qui auraient dans l’idée de venir l’embêter. Ils risquent bien de le regretter ! « Je suis une dure à cuire, a-t-elle dit en riant dans le Sun. Ne venez pas m’embêter. Je suis une combattante – comme un boxeur. » Un état d’esprit qu’elle avait déjà à l’école où elle n’hésitait pas à prendre la défense des plus faibles. « Je ne supporte pas l’injustice, explique-t-elle. J’étais comme ça à l’école si quelqu’un était harcelé. Je ne tolère pas les gens haineux. Ils étaient là au début de ma carrière et regardez, je suis toujours là. Je pense que je me suis fait avoir en écoutant ce que les gens disaient de moi, parce que ce n’était pas intelligent. Mais maintenant rien ne m’ennuie ni ne m’atteint. »

Ellie Goulding a déjà confié qu’elle avait souffert de nombreuses fois de crises de panique, ce qui l’a forcée à prendre du Diazepam pendant une courte période. Heureusement, ces moments d’anxiété sont maintenant du passé. « Je n’ai plus de crises de panique, ça ne m’est pas arrivé depuis longtemps, a-t-elle confié. Ça a pris toutes ces années pour que j’en arrive là où je suis. C’est comme ça que ça devait se passer. Je me sens moi-même aujourd’hui et j’étais probablement comme ça avant que je commence. Mais il m’a fallu un contrat en maison de disque, gagner un BBC Sound et un Brit Award et tout s’est enchaîné. Ça ne me surprend pas d’avoir merdé. Maintenant quand j’y pense, c’était trop à supporter pour une seule personne. C’était trop pour le cerveau. Ne vous méprenez pas sur ce que je dis, tout arrive pour une raison et je n’en serais pas là maintenant si je n’avais pas fait les choses que j’ai faites. Mais je suis contente d’en être sortie. »