Biographie Dry

Genre musical: Hip Hop/Rap

Dry © MD

Dry, du groupe Intouchable, issu de la Mafia K'1 Fry et membre de Wati-B se lance en 2008 dans une carrière solo avec son premier album Les derniers sont les premiers.
Quatre plus tard, en 2012, son deuxième album Tôt ou tard sort dans les bacs.
En presque vingt ans de carrière, Dry est toujours là.

Biographie


Intouchable et Mafia K'1 Fry, du pur rap hardcore

Dry grandit dans le 9-3 à Sevran en Seine-Saint-Denis avec le rappeur Nessbeal. À quatorze ans, en 1991, il s'installe à Orly dans le Val-de-Marne. Il découvre une ambiance hip hop. En 1993, Dry rejoint le groupe Intouchable comme choriste et plus tard il devient un rappeur à part entière.

 Le groupe Intouchable, fondé en 1992 par Hakim Sid, alias Demon One et M.S. (Mansa Konaté) fonde en 1995 le collectif Mafia K'1 Fry avec d'autres poids lourds du rap hexagonal : le 113 (Rim-K, AP, Mokobé), Kery James, Rohff, Teddy Corona, Manu Key, Mista Flo, Selim, Karlito, Rocco, OGB, DJ Mosko et Jessy Money. Mafia K'1 Fry pose les bases d'un rap pur hardcore. Les textes violents de Mafia K'1 Fry reflètent la violence de la rue.

 « La Mafia K'1 Fry, c'était un projet, un état d'esprit, un mode de vie et de survie, le rêve était africain, les moyens américains, le premier mot pour nous était Solidarité. »


Intouchable réduit à un duo

À Ia différence de Mafia K'1 Fry, Intouchable fait du « rap de bonhomme », celui qui s'engage et qui respecte les autres. Le message est plutôt moralisateur. En 1999, Intouchable collabore avec le 113 sur le titre Hold up. Le succès du single les révèle.

Entre 1998 et 2003, le groupe Intouchable perd quatre de ses membres, Las Montana (Lassana Touré), Mamad (Mamoudou Doucouré) ou M.S. (Mansa Konaté), tous trois victimes de règlement de compte et Mokem qui quitte le groupe.

Dry
et Demon One décident de poursuivre ensemble. Le groupe réduit à un duo participe aux albums d'Ideal J, Rohff et le 113 avant de sortir son premier album en juin 2000 Les points sur les i.

 L'opus s'inscrit dans les meilleures ventes de disques de la chaîne de magasin Extrapole. Dry collabore plusieurs fois avec Sexion d’Assaut rencontré via leur producteur Dawala du Label Wati-B. En 2005, Dry et Demon One sortent leur deuxième album intitulé La Vie De Rêve. Tonton David s'invite sur le titre La gagne.

L'album obtient un plus grand succès commercial que le premier. À partir de là Dry et Demon One décident de se lancer dans des expériences en solo.


Carrière solo

Dry n'a pas vraiment envie d'une carrière solo, trop compliqué. Il n'a pas l'âme d'un leader. Être mis en avant ce n'est pas son genre. Qu'importe, poussé par son manager, Dry sort en 2008 u ne S treet Tape, De la pure pour les durs, qui revient sur son parcours.

En 2009, Dry envoie son deuxième album dans les bacs, Les derniers sont les premiers. L'album lui ressemble, avec des sons éclectiques qui parfois évoquent ceux de Sergio Leon. Dry écoute autant du rap, que de la house ou encore de la chanson française, etc.

Le retour est positif. Dry décide alors de produire un deuxième album en 2010. Quatre ans plus tard, en 2012, Tôt ou tard sort. Si l'album sort aussi tard c'est que Dry prend son temps. L'inspiration, c'est par période chez Dry. Et surtout il devient papa d'une petite fille.


Le titre de l'album reprend une expression qu'il a l’habitude d'employer, « faudra qu'il sorte tôt ou tard ». Pour cet album, Dry prend plus de risques. Il travaille à partir d'un instrument, s'acharne sur le refrain et le texte suit.

Les thèmes ne tournent plus autour de la violence de la cité mais parlent de sa vie d'aujourd'hui, où la famille prend une grande place. Dry a la réputation de manipuler la langue française avec habilité et est aussi connu pour son flow.
A l'automne prochain, Dry part en tournée avec Sexion d'Assaut. Dry écrit déjà pour son prochain album qu'il souhaite sortir l'année prochaine.

+

Photos