Biographie DJ Hamida

DJ Hamida © MD

Excellant dans l’art du raï’n’b/house, DJ Hamida s’est rapidement fait un nom dans les clubs avant d’attirer l’attention de nombreux artistes urbains du paysage musical français. Porté par le single «Déconnectés» avec Kayna Samet, Lartiste et Rim-K du 113, son premier opus «À la bien Mix Party : l’album» est l’un des grands succès de l’été 2014.

Biographie

Le « Meknessi Style »

Originaire de Meknès, au Maroc, DJ Hamida s’est très vite mis à jouer des platines dès 1998, de par son amour pour les tables de mixage et les vinyles. Mêlant house, r'n'b, raï ou encore hip-hop – une signature qu’il appelle le «Meknessi Style» – dans ses sets, il met le feu à chacune de ses prestations et décide, en 2004, d’exporter sa musique ailleurs que sur les pistes de danse avec sa première compilation «Funk R’n’B».


Un pont entre le Maghreb et l’Hexagone

En France, il s’impose rapidement comme le DJ numéro un du genre, tandis que son talent fait également vibrer petits et grands au Maroc, où il collabore au fil de ses mix avec plusieurs artistes locaux comme Jalal El Hamdaoui, Cheba Maria, Najat Ataabou, Douzi… Son éclectisme et son sens de la fête convainquent Rim-K du 113 à l’inviter en 2010 au concert «Maghreb United» et DJ Hamida devient, la même année, le DJ officiel du rappeur, mais aussi de L’Algérino et de Sinik, dont il se charge des premières parties en tournée.

En 2011, DJ Hamida met encore une fois ses racines mais aussi sa famille à l’honneur en présentant le morceau «Bienvenue au Maroc», avec son frère rappeur Kalsha en featuring avec Jalal El Hamdaoui. Sur YouTube, les vues de ce clip se comptent désormais par millions, un succès qui permet à l’artiste de se produire aussi bien en France et au Maroc, que dans les DOM-TOM, le reste du Maghreb, le Liban, la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, ou encore le Canada.


Le triomphe « À la bien »

Mais c’est sa grâce à sa série de mixtapes «À la bien Mix Party» que le jeune homme commence enfin à se faire un nom. L’édition 2013 est par exemple téléchargée à plus de 60 000 exemplaires, suivant toujours sa recette du raï’n’b/house à la lettre. Chaque année, la compilation réunit avec succès des artistes de divers horizons musicaux avec qui il entretient une solide relation professionnelle et une belle amitié.

Ce carnet d’adresses bien rempli s’avère plus qu’utile lorsqu’il veut, en juin 2014, lancer son premier grand projet officiel : «À la bien Mix Party : l’album». Celui-ci est introduit mi-mai par un premier single «Déconnectés», rassemblant la chanteuse Kayna Samet et les rappeurs Lartiste et Rim-K du 113, immédiatement séduits par l’instrumental de DJ Hamida. Deux mois après sa sortie, le hit estival comptabilise plus de 8 millions de vues sur YouTube. L’opus compte 29 autres inédits, tous produits par le DJ et enregistrés par de nombreux noms du milieu urbain, de Mister You à Tunisiano en passant par Zifou et Canardo.


Fiesta estivale

L’humeur festive des titres de DJ Hamida charme les foules – au point que l’album devient bientôt en rupture de stock dans les magasins ! – et l’entraîne dans les clubs des quatre coins de la France tout au long de l’été 2014, mais aussi au Maroc, où il se produit à Agadir, Casablanca, Marrakech ou bien entendu Meknès !

+