Le -
modifié le -

On y était : David Guetta à Bercy

© Cover Media

Ce week-end, David Guetta, chouchou incontesté des plus grandes stars internationales, a enflammé Bercy pour deux concerts exceptionnels. Reportage.

Ce weekend, David Guetta a donc posé ses valises à Bercy pour un show que ses fans parisiens ne sont pas près d’oublier !
Si vous n’y étiez pas et que vous n’avez pas pu suivre le concert en streaming sur N RJ .fr, pas de panique ; on vous raconte tout !

Après avoir fait danser presque toute la nuit un Bercy comble et survolté samedi soir, David Guetta remettait ça hier devant quelques 17 000  nouveaux spectateurs prêts à faire la fête.

21h30 : Début du concert, la salle trépigne d’impatience jusqu’à l’entrée de Nicky Romero, qui assure la première partie du show. Pendant plus d’une heure et demie, le DJ hollandais signé sous le label de David Guetta va mettre la salle en ébullition.

23h00 : Devant un parterre de fans déchainés, David Guetta fait enfin son entrée sur scène sur le titre Sweat. Une entrée digne des plus grand show américain. La foule danse, lève les bras et la pression monte petit à petit au rythme des basses qui font vibrer Bercy.

Après son entrée exceptionnelle David Guetta enchaine avec le titre Gettin Over You. C’est l’hystérie sur la piste, le DJ, seul sur scène devant une foule déchainée donne à Bercy des allures de messe électro. Derrière lui, les écrans géants lumineux annoncent Nothing But The Beat et les bracelets fluos brillent dans la foule.

Pour cette série de concerts, David Guetta a vu les choses en grand : pyrotechnie, jeu de lumières, flammes et danseurs, et nous voilà projeté sur les pistes de danse des plus grands clubs d’Ibiza.

Love is Gone, Little Bad Girl, Where Them Girls At, Love Don’t Let Me Go, Memories, Titanium…David Guetta enchaîne ses plus grands tubes et transforme Bercy en véritable dancefloor.

Entre deux morceaux le DJ n’hésite pas à s’adresser à son public qui l’honore comme il se doit depuis près de 2h: « Il y a ma femme et mon fils Tim Elvis ce soir, il faut faire quelque chose de spécial ». Il leur dédie When Love Takes Over ainsi qu’à toutes les femmes de la salle.

En guise de cadeau le DJ offre même ensuite un titre inédit à ses fans, composé la veille et qui s’annonce déjà comme un futur hit.

David conclut son show en apothéose avec « I Got A Feelin » devant un parterre de  fans qui en redemande, et qui entonnent  le refrain en coeur: « Tonight’s gonna be a good night »… effectivement Bercy a bel et bien passé une bonne nuit.