Le -
modifié le -

Christine and The Queens dévoile tout de Chris en interview!

Christine and The Queens en interview pour NRJ

Christine and The Queens en interview pour NRJ

Sa métamorphose, ses noms de scène, son nouvel album, sa tournée, les américains, mais aussi ses clins d’œil à Gainsbourg et Kendrick Lamar… Christine and the Queens se livre sur ses nouveaux projets pour NRJ. Regardez!

Christine and The Queens que l’on peut désormais appeler Chris a fait un retour fracassant avec son dernier single «Damn, Dis moi»! Pour l’occasion, la star a changé de look et s’impose désormais en chef de gang plus forte que jamais. Héloïse Letessier nous a expliqué l’évolution de son alter ego qui est passé de Christine à Chris: «C’est une mutation. Le personnage évolue parce que j’ai changé. Depuis ''Chaleur Humaine''' il s’est passé 4 ans. J’ai vécu des choses que je raconte dans le deuxième album. Je suis devenue plus confiante.»

Chris n’a pas forcément dit adieu aux Queens: «Les noms je continuerai de m’en donner des nouveaux si j’ai envie de changer d’avis. Je continue de choisir, je ne m’enferme pas. (…) On réaffirme sa liberté tout le temps.», a-t-elle expliqué au micro d'NRJ. 

Christine and The Queens prévoit un album moins solitaire

Pour le sensuel «Damn, Dis moi», l’artiste raconte tout ce qui la «frustre en tant que femme». Pour ce morceau elle s’est inspirée de la G-Funk mais aussi des morceaux de Serge Gainsbourg dans sa période «Gainsbarre»: «C’est beau et très mélancolique. Ça pourrait être obscène mais c’est déchirant.»

Quand on demande à Christine and The Queens si son nouveau single fait écho à l’album de Kendrick Lamar «Damn», la chanteuse s’en amuse : «Cette chanson était écrite avant que Kendrick sorte son album. J’avais peur qu’on me dise que ça fasse suiveuse. Même si l’album de Kendrick est incroyable, j’ai juste voulu dire ‘’Damn’'» On attend maintenant avec impatience son second opus prévu pour la rentrée. Dedans, Chris y parlera plus de désir et sera moins seule que dans «Chaleur Humaine» : «Ca va être un album du dehors, moins solitaire.»