Le -
modifié le -

Christina Aguilera étonnée par le couple Shelton-Stefani

© Cover Media

Christina Aguilera n’en a pas cru ses oreilles quand elle a appris que Blake Shelton et Gwen Stefani étaient vraiment en couple. La chanteuse a confié à Hollywood Access qu'elle pensait qu'il s'agissait d'une rumeur.

Christina Aguilera, Blake Shelton et Gwen Stefani sont devenus amis car ils sont tous les trois juges dans la version américaine de l’émission de télé The Voice. La semaine dernière, un représentant de Gwen Stefani a confirmé que la chanteuse sortait avec Blake Shelton, mettant ainsi fin à des semaines de spéculations. Christina Aguilera, elle, pensait que cette information était une plaisanterie. « Vous savez, je ne le soupçonnais pas, a-t-elle confié à Hollywood Access. Je pense qu’au tout début des rumeurs, j’étais du genre à balancer [elle rit] "Ah ah, n’est-ce pas Blake !" C’était juste drôle. On était pote, on faisait des blagues. Et puis c’est devenu réel. » Christina Aguilera n’est pas la seule qui a pris cette rumeur à la légère. L’ami de Blake Shelton et chanteur de country Luke Bryan disait que c’était impossible qu’il « ait une fille » comme Gwen Stefani quand il a appris la nouvelle lors des Country Music Association Awards 2015 plus tôt dans le mois. Maintenant qu’elle a eu le temps d’y penser, Christina Aguilera est plus qu’heureuse pour les deux stars. Elle l’a fait savoir à Gwen Stefani quand elle l’a vue récemment. « Je les ai vu hier, en réalité, et j’ai eu l’occasion de le dire à [Gwen] en personne… "Tu as eu ce cowboy meuf !" » a-t-elle dit en riant.

En 2010, l’interprète de Dirty a divorcé de son mari Jordon Bratman. Comme elle a assisté aux divorces de ses deux amis avec leur partenaires respectifs, Miranda Lambert et Gavin Rossdale, elle est contente qu’ils aient retrouvé l’amour. « Comme je les connais depuis très longtemps et que j’ai moi-même traversé un divorce, je sais que c’est difficile, peu importe comment tu le tournes, a-t-elle expliqué. Et puis, sous le microscope des médias, ça craint. J’ai de l’empathie pour eux, vis-à-vis de leur situation personnelle. Le bonheur mérite le bonheur. Ce sont des bonnes personnes. Je sais juste que le divorce est dur et qu’ils méritent des rires et du bonheur, et si c’est avec l’un l’autre, alors ils se méritent l’un l’autre. »