Biographie Chris Cornell

Né(e) le 20 juillet 1964, Seattle, Washington

Chris Cornell © NRJ

Véritable icône de la scène grunge des années 90, Chris Cornell est un chanteur à la voix puissante et attachante.

Il a été placé 4e dans le classement des 100 meilleures voix du heavy metal de tous les temps par le Hit Parader.

Leader du groupe Soundgarden puis Audioslave, Chris Cornell poursuit actuellement une carrière solo couronnée de succès.

Biographie

Star du rock dans Soundgarden

De son nom complet Christopher John Boyle, Chris Cornell est né le 20 Juillet 1964 à Seattle, Washington. Né d'un père pharmacien et d'une mère comptable, Chris Cornell grandit auprès de ses cinq frères et soeurs.

Alors qu'il n'est âgé que d'une dizaine d'années, il écoute principalement les disques des Beatles et peu de temps après intègre ses premiers groupes de rock. C'est ainsi qu'au début des années 80, il joue auprès du groupe The Shemps dans lequel il fait la rencontre de Hiro Yamamoto.

Ce dernier décide de quitter le groupe peu de temps après et sera remplacé à la basse par Kim Thayil. Par la suite, les membres de The Shemps décideront de se séparer tel que le trio Chris Cornell, Hiro Yamamoto et Kim Thayil décident de continuer leur route ensemble.

Avec Chris Cornell au chant, Hiro Yamamoto à la basse et Kim Thayil à la guitare ils recrutent Scott Sundquist pour jouer à la batterie et se nomment Soundgarden. Scott Sundquist ne restera toutefois pas longtemps au sein du groupe et sera remplacé par Matt Cameron.

Avec un son résolument grunge, ils font partie des 4 groupes emblématiques du genre aux côtés de Pearl Jam, Alice in Chains et Nirvana.

En 1987, Soundgarden sort son premier EP intitulé « Screaming life » suivi un an plus tard par « Fopp » auprès du label Sub Pop. Ces premiers œuvres permettent au groupe de se faire remarquer par le public mais également par les maisons de disque.

C'est ainsi qu'en 1988, ils enregistrent leur premier album intitulé « Ultramega OK » signé par le label SST. Ce disque leur permet par la suite de recevoir une nomination aux Grammy Award de 1990 pour la meilleure performance Metal.

La même année, Chris Cornell initie le projet Temple of the Dog en hommage à son ami Andrew Wood également leader du groupe Mother Love Bone.

Composé de Chris Cornell et Eddie Vedder au chant, Jeff Ament à la basse, Stone Gossard et Mike McCready à la guitare et Matt Cameron à la batterie, Temple of the Dog sort un album éponyme.

Peu de temps après la sortie de ce dernier, certains membres du groupe décident de se reformer pour donner naissance à Pearl Jam.


Aux côtés de Audioslave

De son côté, Chris Cornell poursuit sa carrière auprès de Soundgarden et enchaîne les succès. Au bout de cinq albums à savoir « Ultramega OK », « Louder than love », « Badmotorfinger », « Superunknown » et « Down on the upside », les Soudgarden se séparent au sommet de leur gloire pour divergences artistiques, en 1997.

Suite à la séparation de Soundgarden, Chris Cornell décide de prendre sa carrière en main et lance son premier album solo en 1999 intitulé « Euphoria morning ». Ce dernier comprend une douzaine de titres dont « Can't change me » qui lui permet d'obtenir une nomination aux Grammy Awards dans la catégorie meilleure performance vocale rock masculine en 2000.

Malgré cela, l'album n'arrive pas à égaler le succès de Soundgarden tel que Chris Cornell décide de mettre sa carrière solo entre parenthèses.

Un an plus tard, il rejoint Tom Morello, Brad Wilk et Tim Commerford du groupe Rage Against the Machine pour former Audioslave. Très vite, le nouveau groupe sort son premier album éponyme avec des sonorités à mi-chemin entre Soundgarden et Rage Against the Machine.

Composé de 14 titres, notamment « Shadow on the sun », « Cochise » ou encore « Like a stone », l'album est certifié trois fois disque de platine. Par ailleurs, si la carrière de Chris Cornell au sein du groupe semble au beau fixe, sa vie personnelle en est toute autre.

En effet, le chanteur éprouve des problèmes avec l'alcool et la drogue, ce qui le contraint à suivre une cure de désintoxication. Durant la même époque, il se sépare de sa femme Susan Silver, le manager de Soundgarden ainsi que de Audioslave.

Après avoir réglé ses problèmes personnels, il remonte en selle avec un nouvel album auprès de Audioslave, « Out of exile » avec douze nouveaux morceaux.

En 2006, le groupe revient avec « Revelations » dont sont extraits deux singles, à savoir « Revelations » ainsi que « Original fire ». À l'issue de cet album, des rumeurs commencent à circuler à propos de la séparation du groupe.

De leurs côtés, les membres de Audioslave éprouvent le besoin de poursuivre d'autres projets, de même que la possibilité de reprendre la carrière de Rage Against the Machine est évoquée.

C'est ainsi que le groupe aura finalement raison des rumeurs et Chris Cornell reprend sa carrière solo.


Carrière solo et vie personnelle

L'artiste ne perd pas de temps et participe aux côtés du compositeur David Arnold à l'élaboration de la bande originale du nouveau James Bond, « Casino Royale ». Le morceau, intitulé « You know my name » reçoit de nombreuses récompenses ainsi qu'une nomination aux Grammy Awards en 2008.

Le deuxième album de l'artiste ne se fait pas attendre avec « Carry on ». Celui-ci comprend 14 titres dont « No such thing », « She'll never be your man » ou encore « Billie Jean » de Michael Jackson.

Par la suite, il collabore aux côtés de Timbaland pour la préparation de son troisième album. Ce dernier arrive dans les bacs en 2009 et atteint la 10e place du Billboard 200 durant la première semaine de sa sortie.

Avec autant de titres que l'album précédent, 5 singles sont extraits de « Scream » à savoir « Long gone », « Watch out », « Ground zero », « Scream » ainsi que « Part of me ».

Avec une carrière musicale au top de sa forme, Chris Cornell est également un père comblé. Née de son précédent mariage avec Susan Silver, Lillian Jean sa petite fille voit le jour en 2000.

L'artiste a deux autres enfants, Toni née en 2004 et Christopher Nicholas né en 2005 de son mariage avec Vicky Karayiannis.

+