Le -
modifié le -

Chris Brown : un malaise en studio !

© Cover Media

Le chanteur a fait un malaise en studio à la suite d'une fatigue extrême. Il évoque désormais l'arrêt de sa carrière

Chris Brown dormira quand il sera mort, comme le dit le proverbe. Vendredi dernier, le chanteur avait été frappé par une attaque aux premières heures du matin, alors qu’il était en studio où il enregistrait son nouvel album. Cependant, il a refusé qu’on l’emmène à l’hôpital pour se faire examiner plus qu’il ne l’avait déjà été sur le lieu de l’incident, où il a sombré à ce qu’on croyait être une crise d’épilepsie. Mais il n’en est apparemment rien.

Nicole Perna, l’attachée de presse du chanteur, a précisé que d’autres circonstances étaient responsables de cette attaque en citant les docteurs qui ont alors diagnostiqué une « fatigue intense et un stress émotionnel extrême, dus aux attaques permanentes et aux poursuites judiciaires infondées, et à une négativité incessante ».

Un passif déterminant

Il faut dire que depuis son ses débuts, Chris Brown ne cesse de s’attirer les flammes des médias depuis l'épisode Rihanna, sa petite amie d’alors, en 2009. Même si la chanteuse l’a pardonné allant jusqu’à se remettre avec lui l’année dernière avant de rompre à nouveau en début d’année, la presse continue bien souvent à s'acharner sur l'artiste qui a pourtant purgé sa peine et dédie régulièrement son temps à diverses associations. Lassé, Breezy a récemment exprimé ses doutes sur Twitter, expliquant ses réticences à l'idée de poursuivre sa carrière sous le feu des projecteurs.

« Ne t’inquiète pas, Amérique grand public. Cet album X sera probablement mon dernier album, avait-il révélé. Être célèbre est formidable lorsque c’est pour ta musique et ton talent. Je suis fatigué d’être célèbre pour une erreur que j’ai faite quand j’avais 18 ans. Mais ça va, je tire un trait là-dessus ! » Rassurez-vous : Chris Brown n'en a pas fini de chanter pour l'instant puisqu'il devrait bientôt dévoiler le clip de « Love More » (réalisé par ses soins !), en duo avec Nicki Minaj.

© Cover Media