Le -
modifié le -

Chris Brown soigne ses accès de colère

© Cover Media

Le porte-parole du chanteur a confirmé qu'il était entré en rehab. Karrueche Tran le soutien alors qu'il tente une nouvelle fois de s'assagir.

Chris Brown a encore dérapé. Le chanteur est connu pour son caractère explosif et il s’est déjà fait arrêter à plusieurs reprises pour la violence dont il peut faire preuve, sa victime la plus notoire étant Rihanna.

Celui qui était alors son petit copain avait été arrêté en 2009 pour coups et blessures sur la chanteuse, à la suite de quoi, il est en liberté conditionnelle.

La semaine dernière, Chris Brown aurait frappé Isaac Parker à Washington, parce que ce dernier essayait de gâcher une photo que le chanteur prenait avec une fan. Afin de faire face à l’enquête ouverte après l’altercation qui pourrait remettre en question sa liberté conditionnelle, le chanteur est entré mardi dans un centre afin d’apprendre à gérer sa colère et ses pulsions violentes.

« Chris Brown a décidé d’entrer dans un centre de cure de désintoxication, a déclaré son porte-parole. Il cherche à se concentrer et comprendre ce qui a motivé son comportement passé et récent, afin de pouvoir poursuivre sa carrière et sa vie avec une perspective plus saine. »


Karrueche à ses côtés

Avant d’entrer dans un centre de Los Angeles, Chris Brown se serait rabibocher avec Karrueche Tran, son ex. La jeune femme a posté une photo la montrant embrasser le chanteur sur Instagram, accompagnée de la légende « Pour toujours et à jamais », suivi d’un émoticon en cœur. D’après TMZ, elle était aussi présente quand Chris Brown est entré dans le centre de soin mardi.

Plus qu’une simple petite amie, c’est un lien fort que le couple entretient. « Ne vous trompez pas, Chris a besoin d’elle et elle veut être là pour lui, a déclaré une source à Hollywood Life. Elle l’accompagnera pour s’assurer que tout va bien. Vu le contexte, ils ont décidé de mettre leurs griefs de côté ».

Et le contexte est particulièrement tendu puisque après avoir plaidé non coupable lors d’une audience vendredi, Chris Brown pourrait passer 180 jours en prison s’il était reconnu coupable de son délit récent et quatre ans de plus derrière les barreaux si l’enquête actuellement en cours montrait qu’il avait violé sa liberté conditionnelle.

© Cover Media