Le -
modifié le -

Chris Brown raconte la soirée où tout a basculé avec Rihanna

© Cover Media

Chris Brown a décidé de raconter dans le détail le triste soir où il a levé la main sur Rihanna. Pas sûr que la chanteuse soit ravie d’entendre sa version des faits.

Chris Brown a décidé de vider son sac dans son nouveau documentaire, «Chris Brown: Welcome to My Life». Et dans son univers, il y a certains faits dont tout le monde se serait certainement bien passé, notamment le soir où il a laissé Rihanna sur le bord de la route, le visage tuméfié par ses poings. Il n’a d’ailleurs pas hésité à raconter sa version des événements face à la caméra. 

En découvrant le message d’une de ses anciennes maîtresses, Rihanna aurait pété les plombs d’après Chris Brown. «Elle s’emballe, elle jette le téléphone… Elle se met à me frapper. Je me souviens qu’elle a essayé de me donner un coup de pied, mais je me suis mis à la frapper vraiment, avec mon poing, je l’ai cognée. Je lui ai éclaté la lèvre. Quand je l’ai vue, j’étais abasourdi. Je me suis dit, ”Putain, mais pourquoi je l’ai cognée?” Elle m’a craché dessus, elle m’a craché du sang au visage, et ça m’a foutu encore plus en rogne», a-t-il dit.

Chris Brown se pose en victime

Chris Brown ne s’est pas arrêté là et il a notamment assuré que Rihanna et lui avaient l’habitude de se battre. «On se disputait trop, on se battait aussi. Dans les deux sens. C’est la première fois que j’ai l’occasion d’en parler. On se battait. Elle me frappait, je la frappais, et rien n’allait. On arrivait toujours à un moment où on se demandait, ”Mais qu’est-ce qu’on est en train de foutre?”», a-t-il déclaré. 

De son côté, Rihanna n’a pas encore réagi aux propos que Chris Brown raconte dans son DVD la concernant, mais la justice a déjà pris sa défense une fois en condamnant Chris Brown à 5 ans de conditionnelle et les fans de la chanteuse ne lui ont toujours pas pardonné. Chris Brown est également sous le coup d'une injonction d'éloignement initiée par une autre de ses ex, Karrueche Tran. La justice a estimé que sa plainte contre le chanteur, pour coups et blessures et menaces de morts, était suffisamment sérieuse pour contraindre Chris Brown à ne plus l'approcher.

©Cover Media