Le -
modifié le -

Calvin Harris : «Je ne vais pas faire de nouvel album!»

© NRJ

Alors que son dernier hit « How Deep Is Your Love » est un succès dans le monde entier, réécoutez l’interview du DJ écossais diffusée ce matin sur NRJ!

En quelques années Calvin Harris est devenu incontournable. Le DJ le mieux payé de l’année enchaine les hits. Le dernier «How Deep Is Your Love» sorti cet été est aussi un carton. L’Ecossais a peut-être sa méthode pour fabriquer les succès…

«J’ai quelques secrets à moi, et je ne les donne à personne. Le principal est d’arriver à combiner les paroles avec les arrangements, mais c’est quelque chose qui ne s’apprend pas. Je fais la musique que j’ai envie d’entendre et que j’aime, tout simplement. C’est comme si je projetais mes goûts pour les partager avec le public. Je ne rentre pas en studio en ayant une idée très précise de ce que je vais faire. J’ai pris l’habitude de commencer par jouer quelque chose à la guitare, c’est mieux que d’attaquer directement sur le clavier. C’est une démarche plus intéressante pour faire de la dance, parce que tout le monde travaille sur une console et donc tous les sons se ressemblent. Avec la guitare, j’ai automatiquement un résultat différent à la fin.» a-t-il expliqué ce matin sur NRJ

Calvin Harris : en interview sur NRJ!

Calvin Harris : en interview sur NRJ!

Plus de collaborations?

Malgré avoir vendu plus de de 200.000 exemplaires de son dernier album rien qu’en Angleterre et collaborer avec des stars telles que John Legend, Ellie Goulding ou Gwen Stefani, le DJ n’envisage pas de refaire un album pour le moment. Il n’envisage pas non plus de retravailler avec des artistes connus.

«Je ne vais pas faire un nouvel album. J’ai envie de travailler comme je le faisais il y a quatre ans de ça : quand je finis un titre, je le dévoile. En fait, dès qu’un son est terminé j’ai envie de le sortir. On n’a pas le temps d’attendre, surtout dans la dance. Et puis, je vais moins travailler avec des gens qui ont déjà une carrière, j’aime l’idée de m’entourer de personnes qu’on n’a jamais entendues. C’est une démarche différente de choisir des inconnus. Si jamais ça fonctionne, je pourrai dire que j’ai découvert ne serait-ce qu’un seul grand artiste. Alors j’aurai réussi mon pari !» a-t-il également expliqué sur NRJ.