Le -
modifié le -

On y était : NRJ Session Birdy à Paris

© NRJ

La jeune chanteuse anglaise était en concert hier soir avec NRJ et du haut de ses seize ans, elle a offert une soirée magique au public parisien. On vous raconte tout !

Birdy, c’est LA révélation pop de cette année. A tout juste 16 ans, cette jeune anglaise est devenue une star internationale grâce à sa reprise de « Skinny Love », de Bon Iver. Avec sa voix pure et chargée d’émotion elle a su conquérir le cœur du public et son premier album « Birdy » est déjà disque d’or.
Hier soir, la jeune chanteuse était en concert à Paris avec NRJ. Un show d’une quarantaine de minutes pour enregistrer une NRJ session avec iTunes et faire découvrir ses titres aux fans français. Dans une petite salle intimiste située sur les quais de seine, Birdy a enchanté le public par sa voix cristalline et ses mélodies au piano.
© NRJ
Ils étaient environ trois cents spectateurs à avoir la chance d’assister à ce concert unique d’une des révélations de cette année. A 20h00 la salle est déjà pleine alors que le concert s’apprête à démarrer. Dans un cadre très privé, lumière tamisée et ambiance feutrée Birdy fait son entrée sur scène sous les applaudissements. Accompagnée de quelques musiciens la jeune anglaise débute le show par sa chanson "1901", reprise du groupe français Phœnix. Dans le public on écoute religieusement et les bougies disposées autour de la scène donnent un aspect encore plus solennel à ce moment.
Installée derrière son piano Birdy ose à peine regarder le public. On sent une grande timidité chez elle. Une timidité qui s’envole lorsqu’elle se met à chanter. « White Winter », « Whithout a Word », « District sleeps alone tonight » et « Young Blood », la chanteuse interprète les titres de son album avec une facilité déconcertante et toujours beaucoup d’émotion.
© NRJ
Puis vient le temps de la chanson « People help the people », le nouveau single de Birdy. Une ballade forte et vibrante reprise du groupe Cherry Ghost. Là encore le public est séduit par la prestation sans faille de la jeune anglaise qui du haut de ses 16 ans est impressionnante de maîtrise. A peine le temps d’enchaîner sur « Terrible People » et les lumières s’éteignent. Les musiciens quittent la scène et Birdy reste seule au piano, le visage seulement éclairé par un petit filet de lumière orangée et par la lueur des quelques bougies. Les premiers accords de « Skinny Love » résonnent et le public frissonne. « Skinny Love » c’est le hit qui a révélé la chanteuse au monde entier alors forcément l’attente est grande. Mais Birdy est un talent pur et la jeune anglaise livre une interprétation remarquable. Seule au piano elle captive la foule et un frisson d’émotion parcours la salle.
Après une dernière chanson le concert s’achève sous l’applaudissement du public. Avec sa timidité, sa fragilité mais aussi sa maîtrise et surtout son talent, Birdy a offert au public parisien une soirée magique.