Le -
modifié le -

Beyoncé : toujours le girl power !

© instagram

La star s'est amusée à recréer une célèbre affiche de la Seconde Guerre mondiale lors d'une visite au musée. Celle-ci lui permet une fois de plus de défendre l'égalité des sexes.

Le 20 juillet dernier, le «On The Run Tour» posait ses valises à la Nouvelle-Orléans et Beyoncé et Jay Z en ont profité pour aller visiter en famille le National World War II Museum, comme elle le révèle sur Instagram. En grande féministe, la star n’a pas pu résister à l’envie de poser devant un fond «We Can Do It», inspiré du poster «Rosie the Riveter», une affiche de propagande de la Seconde Guerre mondiale.

Comme sur l’image originale, Bey est vêtue d’un chemisier en denim aux manches retroussées afin de montrer son biceps, tandis que ses cheveux sont coiffés d’un bandana rouge. L’affiche avait jadis été créée pour convaincre la population que les femmes pouvaient elles aussi riveter et souder, comme les hommes.

Défendre la femme

Dans les années 70 et 80, le personnage est devenu une sorte d’icône pour les féministes, un mouvement qui n’a plus de secret pour Beyoncé qui a toujours prôné le «girl powe ». En janvier dernier, elle dévoilait notamment un essai baptisé «L’égalité des sexes est un mythe!».

«Aujourd'hui, les femmes représentent la moitié de la population active aux États-Unis, mais l’Américaine moyenne ne gagne que 77% du salaire moyen d’un homme. Tant que les femmes et les hommes n’auront pas admis que c’est inacceptable, rien ne changera», avait-elle écrit. Et impossible évidemment de ne pas penser à son hit «Who Run The World (Girls)»!

© Cover Media