Le -
modifié le -

Beyoncé, Shakira... ces chanteuses qui ont donné leur nom à une espèce animale

© Getty

Les chercheurs donnent parfois des noms de stars à leurs découvertes. Focus sur cinq de ces espèces animales qui honorent des célébrités.

Beyoncé : un insecte porte son nom
Les très rares Scaptia beyonceae, de la famille des Tabanidae, ont été recueillis pour la première fois en 1981, l’année de naissance de Beyoncé, en Australie. En 2012, des chercheurs ont décidé de nommer l'insecte d'après la superstar, en raison du proéminent postérieur de l'espèce. Le taon à l'abdomen doré est « la plus grande diva de tous les temps parmi les mouches », a déclaré Bryan Lessard de l'agence scientifique CSIRO dans les colonnes du Telegraph.

Shakira : la dresseuse de papillons
En 2014, des zoologistes découvrent 24 nouvelles espèces de guêpes, en Équateur. Parmi elles, l'Aleiodes shakirae, qui a la particularité d'agiter son abdomen dans tous les sens pour momifier les chenilles de papillons. Shakira maîtrisant la danse du ventre comme personne et dressant des papillons dans son clip « Me Enamoré », son nom leur a semblé des plus appropriés.

Lady Gaga : une source d’inspiration pour les chercheurs
La Mother Monster est une véritable source d'inspiration pour les chercheurs. Après qu'un professeur de biologie a donné son nom à une plante, des scientifiques thaïlandais ont rendu hommage à Lady Gaga en baptisant une nouvelle espèce de guêpe. L’Aleiodes gaga est un insecte un peu spécial. En effet, à l'heure actuelle, un seul spécimen, une femelle de 5 mm capturée dans le parc national de Chae Son, a été découvert en 2012.

Jennifer Lopez a donné son nom à une mite d’eau
Fans de Jennifer Lopez, des chercheurs de l’Université du Monténégro se sont inspirés de la Bomba latina pour nommer Litarachna lopezae, une mite d'eau découverte dans le canal de la Mona, entre Porto Rico et la République dominicaine, en 2014. « Ses chansons et ses clips nous ont mis d'excellente humeur lorsque nous écrivions notre rapport et que nous regardions la Coupe du monde », a expliqué Vladimir Pesic, l’un des scientifiques, à Associated Press.

Madonna : une espèce d’ourson d’eau microscopique
En 2006, des scientifiques ont nommé Echiniscus madonnae, une nouvelle espèce de tardigrade microscopique, en l’honneur de Madonna. « Nous sommes ravis de dédier cette espèce à l'une des plus grandes artistes de notre époque, Madonna Louise Veronica Ritchie », ont déclaré les chercheurs à la revue scientifique Zootaxa.